Rpg basé sur la série Vampire Diaries
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Who Will Have Her Heart!
Le forum ré-ouvre ses portes et il y a encore tout pleins de PV
disponibles, comme Bonnie (qui sont très importants), Rebekah, Elijah, Tyler, Matt...Alors n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil!
N'oubliez pas la soirée Chat Box tous les Vendredi soirs à partir de 21h00! *-*

Partagez | 
 

 Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▶ Tâches de sang : 9331
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
avatar
Damon Salvatore
MessageSujet: Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]   Sam 29 Juin - 16:57

*J’étais au Grill, accoudé au comptoir, seul comme toujours depuis la mort de Ric. Il était vraiment le seul avec qui j’adorais boire un verre à n’importe quelle heure du jour comme de la nuit. Mais voilà, l’an dernier, la mère des Mikaelson, Esther, a eu la brillante idée de faire de lui un vampire à la force égale d’un Originel et surtout emplit d’une haine indéfectible à tous ceux qui sont vampires. Il a tué Klaus, enfin presque, et je m’estime heureux d’avoir seulement eu la nuque brisée même si c’est la honte assurée ! Se faire briser la nuque par son meilleur ami ? Vous y croyez-vous ?! J’ai même dû l’affronter tout en sachant que je n’avais aucune chance de m’en sortir mais il faut croire que je suis né sous une bonne étoile. J’ai échappé à la mort mais j’ai eu la malchance de voir mon meilleur ami quitter ce monde sans n’y pouvoir rien faire. J’ai essayé de faire en sorte qu’il se réveille, je l’ai secoué, giflé mais rien… Sauf que s’il était mort… Elena devait l’être aussi parce que c’était le seul moyen pour qu’il quitte ce monde. J’ai caché son corps dans le coffre de ma voiture et je suis rentré à Mystic Falls. Une fois qu’Elena est devenue un vampire, nous avons enterré Ric et sans que personne ne le sache, je me rends sur sa tombe tous les soirs et je lui parle… même s’il ne peut pas me répondre. Mon meilleur ami me manque… atrocement et rien n’arrive à combler le vide qu’il a laissé ici. C’est étrange de voir à quel point quelqu’un vous manque… Surtout que Ric et moi ne sommes pas partis sur de bonnes bases tous les deux mais au fil du temps, nos relations ont changé, elles ont évolué, nous nous sommes fait confiance et sommes devenus les meilleurs amis du monde. C’est bien simple, je ne pouvais pas faire un seul truc sans lui. C’était, certes, mon copain de boisson, mais il a toujours été plus que ça. Ric était comme mon confident, il savait des choses que je n’ai jamais dites à personne mais voilà… Il me manque… J’aimerai beaucoup le revoir juste une fois… même si je sais que son départ sera encore plus douloureux que la première fois*

*Je suis accoudé au bar du Grill et quelqu’un essaie de s’assoir à mes côtés. Ah non ! Hors de question ! Je le regarde en lui disant que ce siège est pris. Il me regarde bizarrement puis ne cherche pas plus loin et s’en va plus loin. Moi vivant, ce siège sera réservé pour Ric et personne d’autre. Je me bois quelques verres de whisky puis je pique une bouteille de bourbon et je sors vagabonder un peu. Je m’en fous qu’on me prenne pour un clochard, je sais ce que je fais au moins moi ! Un vampire n’est jamais ivre après tout. Mes pas m’emmènent directement à l’endroit où est enterré Ric, je bois une gorgée du bourbon – Non, je n’ai pas encore assez bu ! – et je commence à me taper un petit monologue*

- Ça va faire plusieurs jours que je viens ici et je reste là à regarder ta stèle comme si tu allais sortir par magie ou je ne sais quoi et revenir agrandir notre petit groupe. Tu as laissé un immense vide Ric ! J’espère que t’en es conscient où que tu sois. Je dois paraître dingue à parler à une maudite pierre mais le fait est que… ce n’est pas pareil sans toi Ric ! A qui je peux parler autour d’un verre ? Qui peut se vanter de réussir à me calmer quand je suis en colère ? A qui je peux demander de m’accompagner dans des missions suicides ? J’espère qu’au moins tu prends un malin plaisir à me voir perdre pieds sans toi *Puis je lève la bouteille vers le ciel un court instant avant d’en vider une moitié et je laisse le reste de la bouteille sur la stèle* J’espère qu’au moins t’as de l’alcool et des filles là où tu es… sinon tu es vraiment à plaindre mon pauvre vieux

*Dis-je dans un petit sourire avant de partir et de retourner vers la maison. Cela m’a fait du bien de parler même si c’était à une stupide pierre. Je me demande toujours si c’est légal de faire ça… C’est complètement stupide et ça ne sert à rien. Plus personne ne va sur la tombe des morts de nos jours ou alors en de très rares exceptions. Je sais que je ne suis pas croyant et que je ne l’ai jamais été mais voilà, le fait est que je n’ai pas besoin d’un nom inscrit sur une pierre pour me rappeler de mon meilleur ami. Chaque souvenir est gravé dans ma mémoire et je les conserverais aussi longtemps que je vivrais ! Et comme je compte bien vivre encore plusieurs siècles… Je garderais ses souvenirs en permanence avec moi. Que cela soit nos disputes et nos réconciliations, nos peines, nos joies, nos missions suicides… Je n’oublierai rien. Au lieu de me retrouver à la maison comme c’était prévu, j’ai fait un détour et je me retrouve au lycée de Mystic Falls. Ce que je fais là ? Rien de plus simple ! Je viens chercher ma bouteille d’alcool que j’ai planqué dans un des casiers du lycée. Je me mets à déambuler dans les couloirs sans réellement prêter attention où je vais et c’est là que je me retrouve confronter à un problème. Je viens de percuter quelqu’un et je suis surpris de me retrouver les fesses par terre. Je reste quelques secondes surpris puis je lève mon regard vers la personne que j’ai percuté et là, c’est le drame. Mes yeux s’écarquillent devant la personne qui se tient devant moi… Ric… Etait-ce réellement lui ? J’aimerai le croire mais je ne pouvais pas… Pas avant que je sois sûr que c’était bel et bien lui*

- J’aimerai bien te dire que je suis ravi de te revoir mais j’ai encore quelques doutes à ce sujet

*Avec Silas qui rôde partout en ce moment, je préférais me méfier. Il m’avait eu une fois en prenant l’apparence de Stefan alors je n’avais pas envie de tomber une nouvelle fois dans le panneau. Il me rétorque alors que je suis un imbécile en me tendant la main. J’arque un sourcil mais j’accepte son aide et me relève grâce à lui*

- Comment puis-je être certain que tu es Ric et pas son double ?

*Moi ? Sceptique et Cartésien ? Non ! Pas du tout ! C’est très, très mal me connaître. J’aime juste être sûr de mes sources*


“I'm gonna marry the dark, Gonna make love to the stark. I'm a soldier to my own emptiness, I am a winner. I'm gonna marry the night... I'm gonna marry the night, I'm not gonna cry anymore. I'm gonna marry the night, leave nothing on these streets to explore”BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 22
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 25/05/2013
avatar
Alaric Saltzman
MessageSujet: Re: Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]   Dim 14 Juil - 20:50

Depuis ma mort, j’ai l’impression que tout va de travers chez Damon, bien sûr il est toujours là, à l’affut pour aider tout le monde, faire ce qu’il croit juste mais je sens qu’il ne va pas bien et je sais que j’en suis la cause. Tous les deux nous avions toujours eu l’habitude de parler, de se dire tout un tas de chose mais là, même si moi je pouvais l’écouter, assister à tout ce qu’il faisait, ce n’était pas son cas et il se retrouvait pratiquement tout seul. Il avait quand même cette jeune fille, Ivy tout il m’en avait si souvent parlé, sauf qu’il n’avait jamais eu l’occasion de me la présenter, mais il y avait des choses qu’on ne disait pas à une fille et évidemment j’aimerais beaucoup être là pour lui. Lorsque je m’étais rendu compte que je pouvais toucher et voir les gens, j’avais été au grill pour attendre mon meilleur ami, sauf que j’avais fait une rencontre intéressante, celle de Elvira Salvatore, nous avions beaucoup parlé tous les deux, je l’avais trouvé charmante, une femme qui avait les pieds sur terre, même si c’était un fantôme, tout comme moi. J’avais fini par la ramener chez elle, à la pension Salvatore, sauf que Damon n’était pas là, elle voulait me faire entrer pour l’attendre mais connaissant mon meilleur ami, il devait trainer dans nos endroits habituels. J’avais décliné l’invitation et était parti donc essayé de trouver Damon. Au bout de plusieurs minutes de marche, j’arrivais sans même m’en rendre compte au cimetière, là où j’étais enterré. J’entends une voix, celle de Damon et je m’arrête plus loin, derrière un arbre, juste pour écouter ce qu’il a à me dire, comme il était sur ma tombe. En l’entendant dire que j’ai laissé un vide, je baisse la tête quelques instant, malheureusement, ca je ne l’avais pas choisi, si j’avais pu changer ce qui était arrivé, je l’aurais fait, j’aurais lutter encore plus pour éviter mon alter égo de prendre possession de mon corps, j’aurais pu rester humain et ne pas devenir vampire… quelle idée de merde mon autre moi avait eu, voilà ou on en était maintenant, j’étais mort, un simple fantôme qui errait sur terre à la recherche de quoi ? De rien, en fait être mort ca craint, je ne me suis jamais autant ennuyé de toute ma vie. Même si revoir Isobel, Jenna, avait été bizarre de l’autre côté. Je relevais la tête en entendant Damon me dire qu’il espérait que je prenais un malin plaisir à le voir perdre pieds sans moi, décidemment toi, tu bois trop. Je le vois lever la bouteille avant de boire et de laisser le reste sur ma pierre, comme s’il savait que j’allais passer par là. Un sourire amusé se fit sur mon visage lorsqu’il parla d’alcool et de fille là ou j’étais. Toujours le mot pour rire celui-là. Je le laissais repartir avant de m’approcher de ma tombe, de prendre la bouteille.

« Tu me manques aussi Damon… »

Je souriais en imaginant la suite quand j’irais le rattraper mais j’avais besoin d’un remontant en comprenant à quel point c’était dur pour lui, je bus la fin de la bouteille avant de jeter cette dernière dans une poubelle et de suivre mon meilleur ami qui se dirigeait au lycée. En le voyant emprunter un couloir, je décidais de prendre une autre direction, histoire de le surprendre un peu et je me retrouvais au bout de quelques minutes devant lui, sauf que monsieur Salvatore ne fit pas attention et me percuta. Tandis qu’il tombait par terre, je restais debout, le regardant avec un grand sourire.

« Besoin d’un coup de main ? »

Je ris doucement quand il me dit qu’il aimerait me dire qu’il est ravi de me revoir mais qu’il avait encore quelques doutes à ce sujet. Evidemment, avec Silas dans le coin, je comprenais, même mort je connaissais les dernières nouvelles.

« Je suis moi aussi très content de te revoir Damon… tu penses vraiment que je suis Silas ? Tu te fiches de moi ? Imbécile… »

Il accepte mon aide et se relève, je le regarde dans les yeux avant de soupirer à sa question. Je me dirige sans rien dire vers un des casiers, le numéro 42 et tape dessus pour l’ouvrir, prenant ainsi une bouteille de whisky que nous avions caché là pour boire parfois tous les deux le soir ici, sans que personne ne le sache.

« Si j’étais vraiment Silas, tu penses que je saurais pour le casier 42 ? »

Un sourire se dessine sur le visage de Damon et je le prends dans mes bras, trop content de me retrouver ici, de pouvoir le toucher, lui parler, il m’avait tellement manqué, mon idiot de meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 9331
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
avatar
Damon Salvatore
MessageSujet: Re: Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]   Dim 8 Sep - 19:24

*Vous connaissez la citation du poème de Lamartine « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » bah pour moi c’est le cas ! J’ai perdu mon meilleur ami et j’ai l’impression d’avoir perdu une partie de moi… Je sais c’est stupide, je m’étais même promis de ne jamais m’attacher à quelqu’un… mais voilà, Ric a débarqué dans ma vie sans crier gare et il m’a fait reconsidérer les êtres humains… Mais il n’y avait pas à dire, Ric me manquait. J’avais beau tenter de le nier, rien ne pouvait le remplacer. Après tout, il n’était ni plus ni moins que mon meilleur ami ! Les soirées au Grill semblent fades sans lui… Je ne sais pas avec qui je peux parler de mes problèmes ou de ce que je ressens. Avec Stefan ? Impossible… Il me répondrait de tourner la page et que ça ne sert à rien de vivre dans le passé… Fort peu pour moi cette réponse. C’est de réconfort dont j’ai besoin pas l’inverse. Je le connais à force. Parler à Elena ? Je pourrais mais la disparition de Ric la beaucoup touché elle aussi… Après tout, il était comme un père pour Jérémy et elle. Ivy ? Oui, peut-être mais elle ne l’a jamais connu alors je n’ai pas envie de l’embêter avec mes problèmes… autant que je garde ça pour moi. Mais là, je ne sais pas pourquoi, j’ai envie de parler… au principal intéressé ! Alors c’est muni d’une bouteille de whisky que je me rends sur la tombe de Ric. Ça fait bizarre de me retrouver face à un morceau de pierre avec un nom et une date d’anniversaire gravé dessus… Je n’ai jamais trouvé ça d’une grande utilité. Les gens mettent leur mort en terre, posent divers plaques dessus et pour finir, ils laissent la tombe dépérir… C’est complètement stupide comme principe ! Je sais très bien que je n’aurai jamais besoin d’un morceau de pierre pour penser à une personne à laquelle je tiens. Je n’ai pas besoin d’un caillou stupide planté dans le sol pour penser à ma mère, Andie, Rose, ou même encore Ric. Ils sont entrés dans ma vie et ils l’ont marqué… même sans le vouloir et je ne pourrais jamais les remercier… La vie peut être cruelle parfois ! J’ai juste besoin de lui dire ce que je ressens depuis qu’il est parti et je me lâche enfin, pensant naïvement être seul alors que le principal intéressé est en train d’écouter aux portes ! Enfin… derrière un arbre serait plus juste. Je lui dis alors à quel point il a laissé un vide parmi nous… Son absence se fait ressentir chaque jour depuis qu’il est mort… Je ne pensais pas m’être autant attaché à lui. Je sais que c’est mon meilleur ami mais je ne peux rien faire pour le ramener même si j’en crève d’envie. Comme d’habitude, j’essaie de paraître au mieux devant les autres, j’agis comme d’habitude mais personne ne se doute un seul instant du mal qui me ronge. J’ai juste l’impression que ma vie n’a plus aucun sens sans mes soirées beuverie avec mon compagnon de boisson… Je sais que j’ai besoin de lui mais aussi que je ne le reverrais jamais… La vie peut être cruelle quand elle le veut… Je me sens seul sans Alaric et je suis certain qu’il doit s’amuser là-haut de me voir tourner en rond comme un lion en cage. Je bois la moitié de la bouteille après mon petit speech et j’espère pour lui qu’il a de quoi s’amuser là-haut avec les filles et l’alcool parce que sinon, il allait bien s’emmerder !*

*Sans me douter une seule seconde que j’étais suivi – Par mon meilleur ami qui plus est ! – Je me dirige vers le lycée puis j’y entre sans attendre. En fait, j’ai juste envie d’aller récupérer la bouteille que j’avais planquée dans un des casiers pour boire un peu… J’ai faim et le seul moyen qui permette d’atténuer cette sensation, c’est justement l’alcool. Ce dernier nous réduit la sensation de faim considérablement et ça nous permet de bien nous conduire pendant un repas par exemple, une fête… enfin n’importe quoi ! Étant donné que mon autre bouteille, je l’ai laissée sur la tombe de Ric, il faut bien que je me rattrape avec autre chose. C’est sans m’attendre à la suite des évènements que je me dirige vers le casier et au détour d’un couloir, sans faire attention où j’allais puisqu’à cette heure, le lycée est désert… normalement ; et je fonce sur un corps étranger – Apparemment plus fort que moi vu comment je m’écrase au sol – et je me retrouve les fesses par terre. Je ne comprends pas ce qu’il vient de se passer mais je finis par lever la tête et là, j’ai un énorme bug. Ric ?! Mais je… Qu’est-ce qu’il fout là lui ?! Sachant mon ami mort et enterré et surtout, Silas en vie, j’en conclus d’abord qu’il s’agit de lui. Je n’ai pas envie d’avoir de faux espoirs… L’espoir est une garce, c’est bien connu. Il me demande alors si j’ai besoin d’un coup de main… et ajoute quelques secondes après qu’il est content de me revoir. Je lui réponds alors que je le serais aussi… si Silas n’était pas dans les parages. Je le regarde, intrigué sous sa réponse*

- Ne m’en veux pas d’être quelque peu sceptique mais c’est exactement ce que Silas dirait pour me faire croire que tu es lui… Quoi ?! Si les rôles étaient inversés, tu prendrais le même genre de précaution ! Toi aussi tu aurais des doutes concernant mon identité je me trompe ? *Puis je rajoute Je ne suis pas un imbécile d’abord…

*Puis je me relève grâce à son aide mais je suis toujours sceptique. Est-ce que j’ai réellement mon meilleur ami en face de moi ?! Voyant mon air dubitatif, il soupire et se déplace vers le casier 42 – Notre casier – où nous avions placé une bouteille de whisky à l’intérieur. Il me demande alors si Silas savait pour ce numéro de casier et franchement non… Impossible, Silas peut savoir beaucoup de choses mais les secrets que nous avons avec nos proches, nos amis… C’est impossible. Je penche légèrement la tête sur le côté puis souris. Mais un sourire franc et sincère et je finis par passer mes bras autour de sa nuque et je le serre dans mes bras à mon tour. Mais qu’est-ce qu’il a pu me manquer ce crétin ! Mais une question me chiffonne malgré nos retrouvailles alors je lui demande*

- Comment ça se fait que je puisse te voir ? D’habitude seul Jérémy peut voir les fantômes et là tu es là devant moi… comme si tu n’étais jamais parti… Elle est où la clause cachée ? C’est quoi le piège dans cette histoire ?!

*Je me refusais à le laisser partir à nouveau ; je n’aurais pas la force de ne plus les voir… Ni lui ni ma mère. Le voyant avec la bouteille de whisky me rappelle que j’ai faim alors je me saisis de la bouteille et en boit une grande gorgée. Je le regarde de nouveau et après quelques instants, je lâche enfin*

- Tu m’as manqué Ric

*Sans me douter une seule seconde qu’il avait écouté tout mon monologue avant de venir ici*


“I'm gonna marry the dark, Gonna make love to the stark. I'm a soldier to my own emptiness, I am a winner. I'm gonna marry the night... I'm gonna marry the night, I'm not gonna cry anymore. I'm gonna marry the night, leave nothing on these streets to explore”BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 22
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 25/05/2013
avatar
Alaric Saltzman
MessageSujet: Re: Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]   Dim 3 Nov - 18:01

Toucher et sentir les choses, je crois que c’est les principales choses qui me manquait de mon vivant. Parce qu’étant fantôme, j’étais présent mais je ne pouvais rien faire, je ne pouvais même pas touché quelque chose, à moins d’avoir une grande concentration, mais je n’étais encore qu’un fantôme novice, alors c’était un peu plus compliqué que ça. Combien de temps j’ai passé à errer, à observer les gens que j’aime pour voir s’ils avaient besoin de moi. Je faisais toujours en sorte de ne pas me faire voir de Jeremy quand il était dans les parages puisque lui, pouvait me voir, et je ne voulais pas que ce soit aussi dur pour lui, que ca l’était pour moi. Après tout il était comme une sorte de fils, je ne voulais pas qu’il souffre, même si les aventures qu’ils subissaient tous les jours n’aidaient en rien. Surtout cette histoire des cinq me trottait dans la tête, j’étais vraiment très inquiet de ce qui pourrait arrivait. Alors le fait de savoir que maintenant on me voyait et je pouvais toucher, parler aux gens était une chance inouï, je pourrais me rendre utile, aider mes amis et surtout, protéger ceux que j’aime. Après tout j’étais mort, je ne risquais plus rien maintenant.

Je rencontre Elvira Salvatore, avec qui je fais connaissance. Je ne la connaissais pas avant, mais elle, elle m’avait déjà vu, sinon je ne me serais jamais permis de lui parler. Mais c’était une femme intelligente et je devais avouer que je n’avais pas passé un aussi bon moment depuis un moment. Avec Meredith c’était différent, on s’était rencontré au mauvais moment mais là, je ressentais quelque chose de différent, un sentiment de bien être. Après tout cette femme était morte, elle ne risquait plus de mourir et en plus je la trouvais jolie. Je souriais alors que je la laissais chez elle et d’aller à la recherche de Damon. Je finis par le trouver, au cimetière, à parler sur ma tombe, ce qui me fit sourire parce qu’il disait des choses assez éprouvante, je savais que ma mort avait été dur pour lui, et je savais aussi qu’il allait avoir un sacré choc quand il allait me revoir. Pour l’instant je ne voulais pas rendre la situation difficile et je le laissais parler, écoutant tout ce qu’il disait avant de voir qu’il me laissait la bouteille. Bouteille que je vidais une fois qu’il fut parti avant de le suivre jusqu’au lycée. Au détour d’un couloir, il finit par se cogner contre moi et il atterrit très vite par terre. Je lui propose mon aide, un sourire sur les lèvres. Il croyait vraiment que j’étais Silas. Je soupire à sa réponse.

« Peut être, je ne suis pas dans cette situation et tant mieux, vous avez de gros problème et je viens vous aider. Bien sur que tu l’es, tu me connais mieux que n’importe qui Damon. »

Je l’aide à se relever, un peu vexé qu’il croit que j’étais Silas puis allait vers le casier 42, allant ouvrir ce dernier pour prendre la bouteille de whisky. Lorsqu’il comprend enfant que je suis le vrai, il sourit et j’adore le voir sourire de cette manière, au moins il me reconnait. Je le prends dans mes bras, le serrant contre moi, soulagé. Je le regarde à sa question.

« Je ne sais pas encore vraiment, je crois que Silas y est pour quelque chose, mais je crois que ta mère et moi sommes dans la même situation, elle ainsi que plusieurs autres esprits. Tant mieux, je vais pouvoir t’aider, au lieu de t’apitoyer sur ton sort, je vais ré intégré l’équipe et on va botter le cul de cet enfoiré. »

Damon me prend la bouteille et boit, je le regarde, un sourire sur le visage alors qu’il lache enfin de vive voix que je lui ai manqué.

« Moi aussi tu m’as manqué. Tu sais pas ce que c’était que de te regarder tous les jours sans rien pouvoir dire, ni quoi faire… l’alcool et les filles n’étaient pas au rendez-vous, j’étais vraiment à plaindre. »

Je le regarde, attendant une réaction de sa part, je sentais qu’il allait me tuer en sachant que je l’avais écouté mais j’adorais le taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille d'un vieil ami [Ric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» le vieil indien
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Who Will Have Her Heart? :: C'est Mystic Falls! Rien de spécial n'arrive ici. :: Le lycée. :: Les couloirs.-