Rpg basé sur la série Vampire Diaries
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Who Will Have Her Heart!
Le forum ré-ouvre ses portes et il y a encore tout pleins de PV
disponibles, comme Bonnie (qui sont très importants), Rebekah, Elijah, Tyler, Matt...Alors n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil!
N'oubliez pas la soirée Chat Box tous les Vendredi soirs à partir de 21h00! *-*

Partagez | 
 

 Rencontre forte intéressante [Katherine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▶ Tâches de sang : 36
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 28/05/2013
avatar
Silas
MessageSujet: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Ven 31 Mai - 16:36

*Voilà quelques jours que je suis arrivé à Mystic Falls et je dois dire que je prends mes marques petit à petit. Ça n’a pas été facile puisqu’il m’a fallu assimiler des tas d’informations sur cette nouvelle ville et les habitants. J’ai entendu certaines rumeurs sur cette ville, comme le fait qu’elle accueillerait des monstres en tout genre. Ça me fait sourire… Je suis moi-même un monstre, je suis sorcier et en même temps vampire… Je regroupe en moi deux espèces qui ne se supportent pas mais ça ne me dérange pas. Au contraire, je trouve cela amusant… Je peux me servir de mes pouvoirs autant pour aider que pour faire le mal. Enfin, pour le moment, il faut que je trouve quelqu’un qui pourrait m’aider à comprendre un peu mieux cette ville… Même si j’y suis né il y a de cela 2000 ans, tout a changé… Là où nous habitions avec mes parents, des maisons ou des magasins ont pris leur place entre autre chose. C’est étrange de se dire que durant 2 millénaires, le monde a évolué et que vous, vous êtes resté coincé dans un tombeau, mourant de faim et que vous ne pouviez rien faire pour changer ça… jusqu’à ce que vous obteniez de l’aide de l’extérieur*

*Mais voilà, toute chose a une fin et je me suis, enfin, réveillé. J‘ai retrouvé toutes mes forces et je me suis dit qu’une visite de la ville s’imposait. Il faut que je prenne mes marques, que je comprenne comment les gens fonctionnent ici et ainsi mieux m’identifier à eux… ou presque. J’ai une idée bien précise mais je ne peux pas y arriver sans aide… Bonnie a promis de m’aider pour faire tomber le voile de l’Autre Côté mais j’ai besoin de quelqu’un d’autre, quelqu’un en qui je pourrais avoir confiance et qui serait mes yeux et mes oreilles dans cette ville. Sauf que j’ai beau chercher et rien, personne ne pourrait être en mesure de convenir. J’ai besoin de quelqu’un qui serait prêt à tout, même à mourir et trahir ses amis… même les plus proches mais je ne ressens pas assez d’animosité chez les gens que je rencontre. Tous semblent trop gentils et quand ils ont un soupçon de méchanceté, ce n’est rien de valable. Comment peut-on être méchant pour un simple gain d’argent ? Pour moi, être méchant c’est surtout basé sur la vengeance, la haine et l’envie de faire souffrir. J’en veux au monde entier – surtout à Qetsiyah – Parce qu’elle m’a privé de la chose la plus importante pour moi… l’amour. Depuis la mort d’Eilliana, j’ai changé… j’ai fermé mon cœur et mes sentiments à toute forme d’amour et de tendresse, je ne vis que pour me venger et faire souffrir comme j’ai souffert… Rien de plus*

*Aujourd’hui pourtant, je n’ai encore rien fait de spécial. J’ai bu un verre dans l’appartement que j’occupe puis j’ai décidé de sortir. Me voilà maintenant à errer dans les rues à la recherche d’une quelconque distraction… mais je m’ennuie. Et c’est là qu’un détail me surprend… Mon double… Une copie conforme vient de passer devant moi sans se douter de la vérité… Qetsiyah m’avait dit il y a longtemps que ce remède mécontenterait la nature et qu’elle créerait une version de moi… qui pourrait mourir. Ce souvenir me fait sourire et je le suis jusqu’à un endroit appeler « Mystic Grill ». Je me pose en retrait et je l’observe. Il parle avec une jeune femme et j’entends cette dernière l’appeler Stefan… Je me doutais que j’avais un double mais je ne pensais pas le trouver à cette époque et encore moins en tant que vampire. Hmm, ce n’est pas bien grave, il existe des tas de moyens de tuer un vampire… Surtout un bébé comme lui. Je bois mon dernier verre de bourbon, puis je pars… Je le laisse à ses douces rêveries encore un peu… Il faut que je m’occupe d’une dernière chose avant*

*Et cette chose, c’est simplement que j’ai faim, je n’ai pas mangé depuis hier et j’avouerai qu’un petit dîner ne serait pas de refus. C’est tout naturellement que mes pas me dirigent vers la forêt, endroit où je sais que je trouverais quelqu’un. Sauf que cette fois-ci, je prends ma réelle apparence, si je dois tuer des gens, pourquoi ne pas le faire avec le visage de mon double ? Cela serait amusant. Malheureusement, je ne trouve rien qui puisse étancher ma soif. J’étais prêt à rebrousser chemin quand je sens la présence de 3 vampires… et d’une humaine ? Oh tiens donc ! Je me dirige alors vers l’endroit où la scène se déroulait et je suis amusé de voir ce qui se passe. J’arrive doucement, et je lance alors*

- On chercherait à jouer sans moi ?! Ce n’est pas très gentil ça… J’ai toujours détesté les personnes qui n’ont aucun respect pour leurs aînés

*Dis-je amusé. Les 3 vampires se retournent et ont le même sourire. Oui, ils sont vieux et me prennent apparemment pour mon double… ce qui m’amuse amplement*

- Tu serais surpris de la vérité… Mais si tu veux me tuer, je t’en prie. Essaie toujours *Un des vampires attaque le premier, je fais échouer son attaque sans aucun problème et lui brise la nuque* Pathétique *Le second accourt pour venger la mort de son ami mais il n’a aucune chance face à moi. Avant qu’il n’ait eu le temps de comprendre, ma main traverse sa poitrine et je lui arrache le cœur. Il est tentant d’ailleurs, et je plante mes crocs à l’intérieur même si le sang est assez maigre et ne m’apporte pas grand-chose. Le cœur tombe de ma main à côté de son propriétaire* Ennuyeux… J’espère que tu seras plus amusant que tes deux idiots d’amis *Le dernier vampire panique et fuit. Je lève les yeux au ciel, je lui accorde 5 secondes et le rattrape aussi vite. Je le regarde avec un sourire en coin plaqué sur le visage et sans attendre, je plante mes crocs dans sa carotide et je le vide de son sang mais je me sens emporté dans l’euphorie du sang coulant dans mes veines que j’en décapite mon repas. Le sang coule sur mes lèvres et je les lèche doucement tout en m’approchant de la jeune femme. Je m’arrête une fois devant elle, j’ai toujours du sang sur le visage mais je m’en moque… Après tout, je viens de tuer 3 personnes devant elle*

- Une jeune femme ne devrait pas être seule en forêt *Dis-je en la regardant de haut en bas… Elle ressemblait énormément à la jeune femme qui était avec mon double au Grill tout à l’heure… Sauf qu’elle est humaine et que l’autre était un vampire… Y aurait-il une autre lignée qui serait maudite tout comme la mienne ?* Pourquoi est-ce que je ressens autant de colère en toi ? Tu sembles en vouloir à la Terre entière…

*Et c’était justement ce qu’il me fallait ! J’avais enfin trouvé LA personne qui pourrait m’aider. De gré ou de force, elle m’aiderait, il ne pouvait en être autrement*



"I created the immortality spell two thousand years ago. I can never die, so nature needed to find a balance, a version of me that could die. A shadow self - a Doppelgänger"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 66
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 26/05/2013
▶ Age : 23
▶ Localisation : Queluque part...
▶ Emploi/loisirs : Humaine en quête de veangeance
avatar
Katherine Pierce
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Sam 1 Juin - 8:58

Après cinq siècles de vie de vampire… C’était un peu compliqué de retrouver ses habitudes humaines, surtout que ma vie humaine remontait à plusieurs siècles et que les choses avaient quelque peu changer. Je n’avais plus réellement soif, par contre, j’avais faim… Ce qui n’était pas forcément plus agréable. Et malgré le fait que je sois plus fragile qu’avant… J’avais toujours de grandes envies de meurtres, de torturer et tout ce qui faisait de moi, une mauvaise personne. Les sentiments des vampires étaient peut être décuplé par rapport aux sentiments humains, mais je n’avais jamais ressenti une telle envie de vengeance… Je tenais énormément à mon éternité, et on me l’avait enlevé. Cette perte avait fait en sorte de m’éloigner d’avantage de mon humanité… J’avais beau retrouvé mon statut de mortel, je me sentais encore plus cruelle qu’auparavant. Tout ceux qui avaient un lien avec cette petite Elena attirait ma haine et ma cruauté. Moi qui tenais un minimum aux Salvatore, je voulais également leur mort, leur souffrance… Il en allait pour Matt Donovan… En réalité, qu’importait s’ils avaient un lien avec Elena ou non, je voulais tout bonnement, la mort de tout le monde. On m’avait retiré ce que j’avais de plus cher, je voulais leur retirer la vie. A charge de revanche non ? De plus, qu’importait ma fragilité, je m’attirais toujours d’ennuis… De toute façon, qu’est-ce que ça pouvait bien me faire ? Maintenant que j’étais de nouveau humaine, j’étais à la portée de tout ce qui voulait se venger de moi, et j’étais condamner à mourir un jour un autre : renverser par une voiture, mourir de malade ou de vieillesse… Alors pourquoi faire attention, alors que je savais ou me mènerait cette vie stupide…

Il n’y avait pas à dire, je maudissais la terre entière, et j’étais rongé par la vengeance, la haine et la cruauté. Je n’avais qu’une idée en tête : retrouver mon statut de vampire… Et j’y parviendrais par tous les moyens, j’irais jusqu’à risquer ma misérable vie d’humaine… Et pour le moment, puisque j’étais vulnérable, j’avais choisi de ne pas rester à Mystic Falls même, j’avais élu domicile dans une ville voisine, assez proche pour que je puisse accéder à la ville aux milles problèmes, et assez loin pour qu’on ne me voit pas… C’était une façon de se protéger en quelque sorte, il fallait bien que quelqu’un s’occupe de moi non ? Et si, ce n’était pas moi, personne ne le ferait pour moi. Pour m’occuper, et surtout pour commencer à chercher une solution à mon statut de mortel, je m’étais rendue dans une vieille boutique d’antiquité… tenue par une descendante de sorcière, qui pensait que tout ce qu’elle vendait était de vielle de babioles sans aucune valeur. Dans la boutique, je chercherais tranquillement un ouvrage de sort, et je pris aussi un bon paquet de verveine… Ne savait-on jamais ce qui allait arriver… La jeune vendeuse épiait mes faits et gestes, pour savoir si je ne volais rien… Pathétique… Je ne comptais rien voler, de toute façon rien de m’intéressait mis à par la Veine de Venus, ses livres n’étaient pas ce que je cherchais. Je partis donc payer tranquillement, sans aucun sourire aimable sur le visage… Je sortis donc du magasin sans rien dire et partis vers un restaurant pour déjeuner tranquillement.

Je pris une simple salade et puis commençais mon assiette lorsque quatre personnes s’installèrent à ma table… De vieilles connaissances guères aimables, et qui ne m’appréciaient pas réellement… De plus, elles étaient toutes les quatre vampires… Autant dire : youpi. Je relevais le visage vers elles, le regard plein de mépris, comme à mon habitude. Je soupirais, et puis croisais les bras pour les regarder, et les écouter d’une oreille… Ils parlèrent alors d’une douce vengeance, du fait que je n’étais plus qu’une humaine etc… Je levais les yeux au ciel et soupirais, sans prendre la peine de les écouter d’avantage avant de répliquer, qu’il y avait sur cette terrasse beaucoup trop monde pour qu’ils fassent quoique ce soit… L’un d’eux m’attrapa alors le visage et me regarda dans les yeux pour me demander de les suivre. Je le fixai et déclarai que j’étais sous verveine, et que ça ne servait à rien d’utiliser l’hypnose sur moi. Il me relâcha violement et je vis le regard de tous les autres clients, du restaurant sur nous. Je me tournais donc vers les quatre vampires et leur montrais les autres tables…

- Je finis mon repas… Et peut être qu’après je vous suivrais… Peut être.

Je jouais sans doute avec le feu, mais je m’en moquais fort… Je finissais donc de manger ma salade sous l’impatience des quatre vampires, je choisis même de prendre un café après mon déjeuner, ce qui agaça d’avantage les suceurs de sang… En fait, j’essayais de gagner du temps pour trouver une solution pour réussir à m’échapper… Ce qui avait l’air de fonctionner. Mais le temps passait et les gens commençaient pas payer et partir… Il y avait de moins en moins de témoin… donc, moins en moins de problème pour les quatre venus pour s’en prendre à moi. Soudainement, une idée me traversa l’esprit en remarquant la bague d’un des vampires. Je regardais rapidement autour de moi, la table où il restait quelqu’un était plutôt loin et il n’y avait aucun serveur en vu. J’attrapais rapidement mon couteau et sectionnait le doigt du vampire où il y avait la bague. J’attrapais le doigt qui était sur la table et partis en courant, pendant que les trois vampires essayaient de sauver leur ami qui était entrain de… Brûler. Certes, j’aurais pu faire plus discret… Mais là, c’était une question de vie ou de mort alors…

Après une petite course… Je finis dans la forêt… j’avais toujours un doigt à la main avec une bague de protection contre le soleil… Mais ce n’était pas ce qui me préoccupait le plus, c’était plutôt les trois vampires qui restaient… J’avais fait une diversion, mais elle n’allait pas durer très, très longtemps. Je pris alors le pieu en bois que j’avais glissé dans ma botte et regardais autour de moi, cherchant quant est-ce qu’ils arrivaient… Ils ne furent pas très long… Ils finirent par m’encerclé, et cette fois, je n’avais pas grand-chose pour gagner du temps ou, faire diversion… J’aurais peut être du choisir de me réfugier chez quelqu’un… Peut être… Et dire que si j’étais encore vampire, ça serait si facile de les décapiter… Ils voulaient maintenant venger leur ami aussi : logique… Bon… Et bien, j’allais devoir me débrouiller, enfin c’était ce que je pensais. Stefan débarqua de nulle part et commença à s’en prendre aux vampires qui me voulaient du mal. Ça… Ce n’était pas Stefan. Stefan était un peu plus pacifiste, et beaucoup moins violent… J’aurais pu partir pendant qu’il s’occupait des trois autres vampires, mais quelque chose me disait que contre lui, je n’avais aucune chance de m’enfuir alors…. Je le regardais tranquillement faire, aucunement choquée par la brutalité dont il faisait preuve : j’aurais fait de même, si j’avais pu.

Le double de Stefan se mit alors à me regarder de haut en bas, je croisais de nouveau les bras, et le regardais moi aussi d’un air hautain : je n’allais pas changer mes habitudes. Il déclara alors qu’une jeune femme ne devrait pas être seule en forêt. Oh… S’il savait… Je n’étais pas forcément très jeune… Il me demanda alors pour il ressentait autant de colère venant de moi, qu’il semblerait que j’en voulais à la terre entière. Pourquoi tant de questions ? Et malgré son air supérieur, et le pouvoir qu’il dégageaient, je ne fis jamais un pas en arrière, je ne baissais pas une seule fois le regard, bien au contraire, je lui face et m’aventurais même à m’approcher de lui en le fixant dans les yeux.

- Je ne vais peut être pas répondre à un inconnu, surtout qu’il semblerait que tu n’es pas Stefan Salvatore… Tu as encore soif ? Tue-moi… Tu ne veux rien de moi ? Laisse-moi tranquille… J’ai d’autre chat à fouetter vois-tu. Et bien d’autre chose à faire… Alors fais vite ce que tu as à faire… Et laisse-moi ou vide-moi de mon sang… Je m’en moque… Fais juste ça rapidement, pour que je ne perde pas mon temps.

Il n’y avait pas à dire… je n’avais pas changé… Si ce n’était que j’avais empiré mon cas niveau mépris…



Ravie de faire affaire avec toi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 36
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 28/05/2013
avatar
Silas
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Dim 2 Juin - 11:47

*Aujourd’hui, je m’ennuie. Je n’ai trouvé aucune distraction digne de ce nom pour tuer le temps. Pourtant, on pourrait croire qu’après 2000 ans de repos dans une grotte, je veuille découvrir le monde qui m’entoure mais en fait, je n’en ai absolument rien à faire. Je suis ici dans un but bien précis et je compte bien m’acquitter de cette tâche… quoi qu’il m’en coute. Je veux faire disparaitre ce voile que Qetsiyah a instauré pour m’empêcher de retrouver Eilliana et même si je dois détruire le monde entier pour y parvenir, je le ferai. Tout ce que je veux c’est retrouver la seule femme que j’aime. Je vous l’ai déjà dit, j’ai fermé mon cœur à toute sorte d’attachement depuis son départ et je ne crois pas que quelqu’un puisse réussir à me faire ouvrir cette carapace que je me suis forgé au fil des siècles. Je ne suis pas certain qu’il existe ne serait-ce qu’une seule personne – hormis Eilliana – sur cette Terre pour réussir ce tour de force. Je peux me tromper après tout cela arrive à tout le monde même au plus grand mais j’en doute*

*Histoire de tuer le temps, je sors de chez moi et je visite la « nouvelle » Mystic Falls et mes pas m’amènent vers un endroit appelé Mystic Grill. Je n’ai jamais vu un bar de ce genre mais il me parait assez convivial et j’ai réellement envie de prendre un verre… Je pousse la porte et me voilà à l’intérieur et là, je suis surpris de voir qui se tient non loin de moi. Mon double… Ma copie que la nature a créée simplement parce que je ne peux pas mourir… C’est assez drôle quand on y pense parce que s’il savait la vérité, il ne resterait pas là à siroter son verre de bourbon mais il chercherait plutôt un moyen de m’éliminer… Chose qu’il ne peut absolument pas faire mais que, malheureusement pour lui, moi je peux faire. Je sens que je vais réellement bien m’amuser dans cette ville. En plus, je viens de trouver une maison qui me convenait parfaitement alors pourquoi partir ? Puis, il est hors de question que je retourne dormir dans cette grotte pendant les deux prochains millénaires. Après tout, même si je suis mauvais, moi aussi j’ai le droit de vivre non ?*

*Je me pose à une table et observe du coin de l’œil mon précieux double. Je n’ai pas pris ma forme « réelle » parce que d’une, je ne vois pas pourquoi je le ferai et de deux, je n’ai pas envie qu’on sache que je suis ici pour le moment. Je préfère les effets de surprise… Puis personne ne sait à qui ni à quoi je ressemble alors autant m’amuser un peu avec les habitants de la ville et leurs amis. Semer le trouble est un peu comme une seconde passion dans ma très longue vie, enfin presque, mais il me manque quelqu’un avec qui la partager. Après tout, que serait la vie sans quelqu’un pour vous aider ? Elle ne serait rien… Hormis fade et ennuyeuse. Voilà pourquoi, je vide mon verre d’une traite et je quitte le Grill à la recherche d’une proie déjà puis d’un éventuel partenaire. Le seul endroit où je serai susceptible d’en trouver un c’était ici au Grill, puisque apparemment, tout le monde se retrouve ici mais… rien. Personne ne fait l’affaire et j’ai réellement besoin de trouver quelqu’un qui sois aussi en colère contre le monde que moi. Je soupire et je pars en forêt, bien décidé à trouver quelqu’un cette fois-ci. J’erre quelques instants et un bruit fini par attirer mon attention. Je me dirige alors vers ce bruit et là, je vois 3 vampires prêts à s’en prendre à une jeune humaine… enfin jeune si on veut et je décide d’y mettre mon grain de sel. C’est alors avec ma réelle apparence que je m’approche du groupe et les vampires, me prenant pour mon faible double, m’attaquent un à un. Hormis être pathétique, ils n’ont rien d’intéressant à me donner alors c’est sans scrupule que je brise la tête du premier, que j’arrache le cœur du second et décapite le dernier. Il ne manquait plus qu’une coupe de champagne dans ma main et mon bonheur aurait été totale. Je reviens alors vers ma jeune humaine qui ne semble nullement effrayé par ce petit massacre et je lui demande ce qu’une jeune femme fait en forêt seule mais aussi pourquoi je ressens autant de colère en elle. Sa réponse loin de me vexer, m’amuse et je secoue légèrement la tête de gauche à droite en conservant mon sourire*

- Une chose est sûre, je ne suis absolument pas ce… Stefan Salvatore dont tu parles… Je ne vois pas pourquoi je m’amuserai à être quelqu’un d’aussi ennuyeux… Mais pour faire court dans les présentations… Je suis Silas et avant que tu ne me demandes… Oui, ceci est ma réelle apparence et je constate que je ne suis pas le seul à avoir une lignée maudite *Mon double était en compagnie d’une jeune femme qui ressemblait trait pour trait à cette humaine… à un détail près* Et d’après ce que je peux voir en toi, tu es une jeune femme qui vient de perdre quelque chose de très important…

*Je m’approche d’elle et sans crier gare, je lui saisis son poignet et lui enlève le doigt qu’elle serrait encore jusqu’à présent. Mon sourire se change en un sourire en coin et mon regard s’ancre dans ses grands yeux marron*

- Je ne suis pas ici pour bavarder de la pluie et du beau temps… mais je suis heureux de voir que même humaine, tu peux tenir tête à un vampire… au point qu’il puisse en laisser des plumes… ou un doigt *Déclarai-je amusé en regardant le doigt que je tenais puis je reporte mon attention sur elle* Ce qui m’amène à te proposer ceci… J’ai besoin de quelqu’un qui soit mes yeux et mes oreilles dans cette ville, quelqu’un qui n’a plus rien à perdre au point de vouloir trahir ses amis, sa famille, même ses ennemis et apparemment, tu en as quelques-uns *Poursuivis-je en lui lâchant enfin le poignet* En échange, je peux te protéger et qui sait, sur le long terme, peut-être que je pourrais aussi te rendre ce qui te tenait le plus à cœur… ton immortalité

*Je vois son visage se transformer, elle semble beaucoup plus enclin à écouter et elle me semble aussi un peu plus aimable que tout à l’heure*

- Alors, marché conclu ?



"I created the immortality spell two thousand years ago. I can never die, so nature needed to find a balance, a version of me that could die. A shadow self - a Doppelgänger"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 66
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 26/05/2013
▶ Age : 23
▶ Localisation : Queluque part...
▶ Emploi/loisirs : Humaine en quête de veangeance
avatar
Katherine Pierce
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Dim 2 Juin - 15:52

Je détestais la vie des humains… Il fallait toujours faire attention à : est-ce qu’on avait faim, est-ce qu’on avait soif, est-ce qu’on était fatigué et tout ce qui allait avec. Quand on était vampire, il suffisait de surveiller sa soif, et encore manquer un peu de sang ne relevait pas de la question de vie ou de mort… Surtout qu’un simple mortel pouvait mourir de tout et de n’importe quoi. Et en plus, s’ils savaient qu’existaient des êtres des légendes comme les vampires, les loups-garous etc… Je pense qu’ils auraient encore plus peur de vivre… Personnellement, je n’avais pas réellement peur. En fait, mis à part la haine et l’envie de vengeance, je ne ressentais pas beaucoup de chose… Je m’étais fermée sur ces sentiments sans le vouloir, je ressentais bien plus de choses quand j’étais vampire, et je trouvais ça plutôt contradictoire, car les vampires étaient capable d’éteindre leur sentiments, pas les humains. A moins, que je sois animée que par la colère, je ne savais pas trop comment je devais interpréter tout ça… Ma vie d’humaine remontait à trop loin pour savoir ce que je ressentais à l’époque, mais je savais que même avant, je ne pensais qu’à m’amuser et faire ce qui me plaisait… Aujourd’hui, c’était un peu plus compliqué, je pouvais faire ce que je voulais mais, je devais surtout faire attention à mes arrières, car je ne savais pas combien de personnes voulaient se venger de moi. Pendant cinq siècles j’avais semé le trouble à gauche et à droite, chez des vampires plus âgés, plus jeunes, j’avais tué des familles entières de mortels… J’avais également cherché les sorciers et les sorcières… Autant dire que niveau mort, malheur… J’en avais fait beaucoup, et qu’avec mon nouveau statut d’humaine, j’avais tout bonnement intérêt à aller me cacher… Sauf que c’était hors de question, j’étais beaucoup trop fière pour aller me réfugier ou me déclarer perdante, tant que je n’aurais pas retrouvé mon statut de vampire, je comptais bien me montrer sous mon plus beau jour, au risque de mourir… De toute façon, si je ne mourais pas pour avoir ce que je voulais, ça serait le temps qui me tuerait, ou un autre, autant que je sois moi-même maîtresse de ma mort non ?

Je commençais gentiment mes recherches, dans une boutique d’une descendante de sorcière, mais ce ne fut pas fructueux, j’avais simplement refait le plein de verveine au cas où. Dans les environs de Mystic Falls il y avait beaucoup de vampires, alors autant essayer de s’en protéger un minimum. Certes, j’étais capable de tout pour redevenir immortelles, mais je tenais quand même un peu à la vie, je prenais les risques nécessaires, tout en essayant de me protéger comme je pouvais. Si je ne le faisais pas, qui allait le faire pour moi ? Personne, alors autant bien le faire, pour s’assurer encore quelque temps de vie. Après la visite du petit magasin, je me décidais à aller déjeuner un peu… Et oui, maintenant j’étais obligée de manger… C’était pathétique… Mais j’avais un appétit d’oiseau alors, je me contentais d’une petite salade. Je déjeunais donc tranquillement, jusqu’au moment où quatre vieilles connaissances vampires firent leur entrer… Forcément, je n’étais pas très rassurée, pourtant je leur tenais tête, et jouais avec leurs nerfs… En fait, j’essayais surtout de gagner du temps pour trouver un moyen de m’en sortir… Autant dire, que ce n’était pas du gâteau. Cependant, je les connaissais, et je savais que la bague que portait l’un des vampires, était sa bague de jour, et comme il n’y avait plus grand monde sur la terrasse que nous occupions, je saisis mon couteau pour couper le doigt du vampire et partir avec, ainsi que la bague. Ses amis voulurent le sauver avant d’aller à ma poursuite, ce qui me permit de gagner un peu de temps et de courir. Or, je fis une petite erreur… J’étais partie me réfugier dans la forêt, alors qu’il aurait été plus sage de me réfugier chez quelqu’un, car un vampire ne pouvait pas rentrer sans avoir été invité par le propriétaire des lieux…

Mon erreur se confirma quand les trois vampires rappliquèrent… Cette fois je n’avais pas grand-chose pour faire diversion, et il était évident qu’un « oh ! Il y a un éléphant derrière vous ! » n’allait pas fonctionner… C’était le genre de chose qui fonctionnait dans la fiction, dans la vraie vie… C’était une tout autre histoire… Malheureusement. Il fallait donc que je cherche une solution et vite… J’avais toujours mon pieu caché dans l’une de mes bottes… Mais là, je n’avais pas beaucoup de chance. Et soudainement, Stefan arriva et tua les trois vampires un à un… Après ce joli massacre, je compris bien rapidement que ce n’était le jeune Salvatore. Il était beaucoup trop sage et gentil pour tuer tout ce beau monde sans raison… Enfin, il ne l’aurait surtout pas fat pour moi. Je croisais donc les bras et laissais le vampire s’amuser à tuer les autres… De toute évidence, j’aurais voulu m’enfuir, que ça n’aurait servir à rien, alors pourquoi me fatiguer. Je fis donc la plante verte jusqu’au moment où il m’adressa la parole… Sauf que, je n’étais pas du tout d’humeur à faire la conversation, je l’envoyais donc gentiment dans les roses en lui expliquant que s’il voulait quelque chose de moi, il avait intérêt à le faire rapidement parce que je n’avais pas que ça à faire… Autant dire que, s’il voulait me tuer, là il avait toutes les raisons de le faire car je lui manquais réellement de respect : mais qu’importe. Il sembla plus amusé par mes propos qu’autre chose… Mais que me voulait-il… ?

Il se présenta alors comme Silas. Je fus quelque peu surprise, mais ne laissais rien paraître sur mon visage. Je gardais un air impassible, les bras croisés en l’écoutant… Avant que je pose une seule question, il confirma qu’il avait bien sa véritable apparence… Il parla ensuite de lignée maudite… Ah oui, nous les Petrova on avait vraiment pas de chance… Moi la première. Lorsqu’il rajouta que je semblais être une femme avoir perdu quelque chose d’important je laissais apparaître une expression d’indignation, je ne supportais pas qu’on sache trop de chose sur moi, alors que moi j’ignorais tout de m’interlocuteur. Je pris une profonde inspiration pour pas m’énerver d’avantage et ne dis rien jusqu’au moment, où Silas me saisit le poignet pour attraper le doigt du vampire que j’avais coupé un peu plutôt… Je l’avais presque oublié celui là. Il me regarda alors dans les yeux, je demandais donc :

- Et comment je fais pour savoir si tu n’es pas entrain de mentir Silas ? Après tout, tu prends l’apparence de tout le monde… Pourquoi tu me mentirais pas dis-moi ?

Le vieux vampire déclara ensuite qu’il n’était pas ici pour parler de la météo… Il voulait passer un marcher. Il avait deviné que je n’avais rien à perdre, que j’étais prête à trahir certains pour avoir ce que je voulais… Il avait simplement besoin d’avoir des yeux et des oreilles en ville. En échange… Il me protégerait et, peut être qu’il me rendait mon immortalité. A ce moment là, je décroisais les bras et un sourire apparut sur mon visage. Il allait sans doute être le seul à bien vouloir me rendre ma vie de vampire, et ce qu’il me demandait était tout à fait faisable, surtout s’il me protégeait. Qui, pouvait vaincre Silas ? Personne… Alors autant être de son côté, que contre lui non ? Je lui souris et répondis :

- Marché conclus… Mais aujourd’hui, je hais ce à qui je tenais un minimum… Ils sont tous un peu trop proche d’Elena… Et je ne vis pas réellement à Mystic Falls, j’y ai beaucoup trop d’ennemi… Je ne peux pas y être tout le temps, à moins que tu ais une solution pour ça ?

Mon ton avait énormément changé, il n’était plus méprisant mais presque chantant. Finalement, mes recherches ont été fructueuses… J’avais enfin la solution à mon problème, et pour réussir à avoir pour de bon ce que je voulais, il me suffisait de faire ce que je faisais depuis toujours : garder un œil sur tout le monde… Ce n’était pas trop me demander ça…

- Et si on allait boire un verre pour fêter ce marché ? J’ai été interrompu dans mon repas par quatre vampires tout à l’heure… Proposai-je en souriant.



Ravie de faire affaire avec toi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 36
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 28/05/2013
avatar
Silas
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Dim 2 Juin - 19:35

« Mystic Falls, la ville la plus attractive et la plus amusante de tous les États-Unis » Si je tenais celui qui a fait cette publicité mensongère, je lui arracherais volontiers le cœur après lui avoir arraché un à un les membres et la langue. Si cette ville était si attrayante, pourquoi est-ce que je m’ennuie à ce point ? C’est peut-être aussi parce que Eilliana me manque et que je sais maintenant que jamais je ne la reverrais… sauf si le voile de l’Autre Côté s’en va et que toutes les créatures surnaturelles reviennent dans ce monde. Personnellement, je m’en fiche, j’ai dormi pendant 2000 ans, je sais que je n’ai tué personne durant ce temps alors je ne crains rien, la seule que je veux revoir c’est ma douce et tendre humaine… Celle avec qui vivre éternellement aurait été une douce et longue vie… mais à la place, je n’ai eu que souffrance, peine et la mort dans ma vie. Si jamais, je retrouve Qetsiyah un jour, je serai fin prêt à me venger de sa trahison. On ne me trahit pas sans en payer le prix. Nous sommes aussi vieux l’un que l’autre, nous sommes tous les deux sorciers et j’ai un petit plus sur elle, je suis immortel et donc plus rapide mais je sais que je n’aurai pas de seconde chance si, malheureusement, j’échoue dans ce que je veux… Si je meurs, avant d’avoir réalisé ce que je voulais, j’irai dans cette sorte de Purgatoire pour les êtres surnaturels et jamais plus je ne pourrais revenir. Mais ça, il en est simplement hors de question ! Je veux ma revanche et je l’obtiendrais… quoi qu’il m’en coute*

*Pour l’heure, j’erre dans les rues sous une apparence d’un homme que j’ai tué quelques minutes auparavant. Je n’y peux rien, j’avais faim, après 2000 ans à mourir de faim, ça peut se comprendre et je m’arrête devant la vitrine d’un magasin et observe mon look. Jean noir, tee-shirt assez rétro et blouson en cuir noir. J’arque un sourcil en secouant la tête de dépit. Je ne comprendrais jamais pourquoi les gens aiment porter ce genre de tenue… C’est tout simplement… bizarre. Qui plus est, elles ne me correspondent pas du tout. Je ne supporte pas le noir, je suis plutôt du genre gris, blanc et bleu pour le jean mais ça s’arrête là… Les couleurs et moi ne sommes pas vraiment amis. Enfin qui s’en soucie après tout. Je continue mon chemin et tombe sur un endroit appelé « Mystic Grill » Je ne sais pas vraiment ce que me réservait cet endroit mais après tout, qu’avais-je de mieux à faire ? Rien du tout alors je pousse la porte et je viens m’asseoir à une table, seul. Un serveur vient me voir et me demande ce que je souhaite. Je lui réponds que j’ai envie de son sang le plus sérieusement possible et je me retiens de rire en voyant sa tête. Un sourire s’affiche ensuite sur mon visage, je lui dis de se détendre, que je plaisante et lui demande un verre de bourbon. Il part m’en chercher un et revient quelques minutes tard mais il semble toujours autant surpris par ma demande. Je lève alors les yeux au ciel en me demandant si tous les humains sont coincés à ce point ou si je suis simplement tombé sur un gars qui n’a aucun sens de l’humour. Enfin qui n’a pas l’humour de Silas dirons-nous. Je sirote tranquillement mon verre quand je finis enfin par croiser mon double et effectivement, Qetsiyah n’avait pas menti quand elle m’avait dit que la nature serait mécontente de mon immortalité et que pour se faire, elle créerait un double de moi… un double qui lui peut mourir. Je l’avais juste en face de moi et la seule chose qui me vient en tête, c’est comment le faire disparaître ? J’aime être unique et savoir que mon double se trouve ici, dans cette ville qui fut la mienne dans un passé lointain, me rend un peu jaloux. Qui plus est, il a tout ce que je n’ai pas… L’amour, une vie, une famille… Je n’ai rien de tout ça parce que je n’ai tout simplement pas eu le temps de m’en créer une à cause de cette sorcière. Tout ce qui me restait aujourd’hui, c’était ma solitude et mon désir de vengeance, hormis ça, je n’avais rien et c’était assez dur à supporter*

*Plutôt que de passer mon temps à m’apitoyer sur mon passé, je vide mon verre cul-sec et je m’en vais, laissant mon double et sa compagne en paix, pour le moment, et je vais là où mes pas me mènent. J’arrive en forêt et je me demande ce que je vais bien pouvoir trouver d’amusant ici… Je ne sais pas trop mais si je pouvais au moins trouver un morceau de viande à me mettre sous la dent, je suis preneur. J’attends, je guette mais rien pour le moment puis d’un coup, un bruit m’attire presque à l’autre bout de la forêt et je constate une fois sur place que 3 vampires veulent s’en prendre à une petite humaine. Non ce n’est pas fairplay alors je m’annonce, enfin si on veut, et tout en avançant vers eux, les 3 vampires se retournent vers moi et me prennent pour mon double. Charmant, vraiment. Le premier m’attaque et je lui brise la nuque. Le second veut venger le premier et il finit le cœur arraché. Le troisième panique et fuit mais je le rattrape et j’ai tellement faim que je me délecte de son sang même si je sais que cet acte est tout simplement interdit. On ne doit pas se nourrir du sang d’un autre vampire mais pourquoi créerait-on des règles si on ne peut pas les enfreindre ? Qui plus est, j’ai 2000 ans, qui pourrait bien oser venir me chercher des ennuis ? Je laisse les corps des vampires sur le sol et je rejoins ma petite humaine tout en me léchant les lèvres. Hmm, le sang des vampires est bon mais le sang humain est bien meilleur. Il va falloir que je remédie à ça au plus vite. Je regarde ma jeune humaine de haut en bas et je lui demande ce qu’elle fait ici seule, en forêt. Ce n’est pas un endroit sûr pour elle et je lui demande aussi pourquoi ressent-elle autant de colère envers le monde… ça me parait étrange mais… aurai-je trouvé quelqu’un qui se sente aussi seul que moi en cet instant ? Sa question était légitime mais je me contente de hausser les épaules sur sa remarque*

- Pourquoi est-ce que je prendrais la peine de mentir alors que je me suis montré sous mon vrai jour ? Depuis que je suis arrivé ici, tu es la seule personne qui connaisse ma véritable identité. Enfin non, il y en a eu deux autres mais ceux-là n’ont pas eu la chance de vivre assez longtemps pour pouvoir en parler. Crois-moi quand je te dis que si j’avais voulu te tuer, je n’aurai pas attaqué les vampires qui voulaient se venger, je les aurai laissé faire avec plaisir mais j’ai ressenti ta colère et je me suis dit que tu pouvais m’être utile. Alors pour te prouver que je ne te voulais aucun mal, je me suis montré sous ma réelle apparence et il n’y a que les faibles d’esprits qui me prennent pour mon gentil et ennuyeux petit double… Comme tes 3 « amis » qui ont compris bien trop tard qu’ils n’avaient pas à faire à quelqu’un de plus jeune qu’eux

*Je ne pouvais pas être plus franc que ça. Je continuais sur ma lancée en lui disant que je n’étais pas là pour parler de la pluie et du beau temps mais je voulais faire un marché avec elle. Je la protégeais et sur le long terme, je lui rendais, peut-être, son immortalité et en échange, elle serait mes yeux et mes oreilles dans la ville. J’arque un sourcil mais j’arbore un sourire amusé*

- Elena ? Est-ce que ça serait la petite-amie de ce… Stefan ? Si tel est le cas, je suis certain que nous pourrions beaucoup nous amuser avec leurs identités. Mais je suis ravi de savoir que tu es d’accord pour m’aider ; quant au logement, ne t’inquiète pas pour ça. Tu peux venir chez moi si tu le souhaites, j’ai assez de chambres pour un invité permanent ; cela t’évitera d’être sans arrêt à l’affût de tes ennemis et tu pourras surveiller tout ce petit monde pour moi sans aucun risque

*Sa proposition m’amuse et m’enchante*

- Je ne peux pas refuser cette proposition. Mais avant toute chose, tu sais où je pourrais me trouver des vêtements qui seraient pus dans le genre de mon double… Si je veux me faire passer pour lui, autant être lui à 200 % non ? Et je ne crois pas que la tenue que je porte irait à mon double… ni à moi d’ailleurs



"I created the immortality spell two thousand years ago. I can never die, so nature needed to find a balance, a version of me that could die. A shadow self - a Doppelgänger"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 66
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 26/05/2013
▶ Age : 23
▶ Localisation : Queluque part...
▶ Emploi/loisirs : Humaine en quête de veangeance
avatar
Katherine Pierce
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   Dim 7 Juil - 15:20

Je me baladais en ville, animée par une soif de vengeance difficilement contrôlable. Je ne ressentais que de la haine et de la colère envers la vie, envers cette stupide situation ! J’avais plus de cinq siècles et j’étais de retour à une vie humaine, pathétique et ennuyante ! Je n’en pouvais plus ! ça ne faisait que quelques jours que c’était ainsi, et je commençais déjà à devenir folle ! J’étais folle de rage… Et je savais que malgré ma nature humaine, je serais capable de tuer Elena Gilbert et les Salvatore ! Maintenant que j’étais humaine, je pouvais même tuer Klaus sans risque ma vie… De plus, si je le tuais lui, toute sa lignée allait mourir avec lui, autant dire que tout ce que je haïssais au plus au point allait le suivre jusqu’à la mort ! Penser à la mort de l’hybride originel était presque devenu une obsession, j’espérais, je voulais sa mort… Je le volais autant que redevenir vampire, mais je ferais en sorte de ne pas faire partie de sa lignée pour ma nouvelle transformation pour éviter de devoir le garder en vie pour moi-même vivre encore… Sinon, il me suffisait de chercher à me transformer une fois sa mort survenu ! Et qu’importe ce qui devait arriver, je voulais avoir ce que je désirais, et je n’avais rien à perdre aujourd’hui, mon éternité était ce qui était le plus important pour moi, on me l’avait enlevée, alors je prendrais tous les risques à prendre pour arriver à ma faim, je ferais tous les marcher possible et imaginable, je m’allierais avec n’importe qui, même l’un des cinq s’il le fallait. Je ferais réellement tout ce que je pourrais pour retrouver la vie éternelle. Je serais peut être plus jeune que les autres, mais j’aurais toujours plus d’expérience qu’eux, et j’avais réussi à échapper aux mains d’un vampire originel, alors des simples vampires, pourquoi pas ? Envers Klaus, je ressentais une certaine peur… Mais envers les autres, c’était de la rage, de la haine et du mépris, alors je savais que j e pourrais faire beaucoup de choses pour les tuer, les faire souffrir… Autant physiquement que mentalement. Je serais capable de tuer leurs proches et même toute la ville de mes mains humaines…

Avant toute chose, il fallait trouver une idée pour tuer tout ce beau monde… Je partis donc faire quelques recherches dans une boutique d’une descendante de sorcière… Il y avait de tout et de n’importe quoi… Rien de très concluant malheureusement. Les sorcières étaient naturellement protectrices de la nature, mais avaient une dent contre les vampires… Mais il n’y avait pas grand-chose dans ce magasin pour faire face à un hybride originel. Dans un sens, c’était plutôt logique, l’apparition des hybrides étaient plutôt récente, mais l’existence de Klaus ne remontait pas à quelques années – malheureusement - . Je pris un peu de verveine avant de partir déjeuner dans un petit restaurant, je m’installais à la terrasse avant de commander une salade pour repas. Je n’avais pas très faim, alors je mangerais léger. Je déjeunais tranquillement lorsque de vieux « amis » s’invitèrent à table. Je ne savais pas comment ils avaient fait pour savoir que j’étais redevenue humaine, mais ils le savaient et ça ne jouait guère en ma faveur… Je cherchais donc à gagner du temps pour savoir comment j’allais m’en sortir… Il y avait du monde sur la terrasse, ça leur prendre un temps fou pour hypnotiser tout le monde s’ils venaient à me tuer ici… Alors je grattais un peu de temps, le temps que les gens s’en aillent… Je ne leur laissais pas trop le temps de réfléchir de leur côté, une fois le lieu public moins occupés, je saisis mon couteau et tranchais le doigt d’un vampire qui portait une bague de jour. Je m’en emparais et pris mes jambes à mon coup, pendant que les autres essayaient de sauver leur ami… Sauf que je venais de jouer une mauvaise carte, je m’étais rendue dans un lieu désert, sans témoin : la forêt. Je ne savais pas pourquoi je m’entêtais à aller dans les bois… Je ne pouvais pas m’y cacher, les sens des vampires étaient beaucoup trop développés pour une petite partie de cache… Ce n’était pas trop mon jour aujourd’hui…

Je pensais ma cause perdue… jusqu’à ce que Stefan n’arrive et me sauve… Je le regardais alors faire… Il était un peu plus violent que d’habitude était plus joueur… J’en conclus donc que ce n’était pas le petit Salvatore. Celui-ci était ennuyant, agaçant, trop sage et gentil pour faire ce genre de chose, surtout pour moi qui lui avait attiré tellement d’ennui et qui avais voulu m’en prendre à sa tendre et douce Elena … Mais qui était donc cet inconnu qui ressemblait trait portrait à Stefan… ? En attendant qu’il termine, je le regardais, bras croisé… Je pouvais faire une jolie plante verte… Je savais que s’il ne voulait pas que je parte, il me courait après… Alors, je m’étais décidée à ne pas fuir, dans la forêt ça ne me servirait à rien du tout. Une fois qu’il eut terminé, je le regardais d’un air inexpressif, je lui dis alors franc jeu mes pensées : je n’avais pas de temps à perdre, j’avais d’autre chat à fouetter… Nous discutâmes un peu sur un ton peu amical, avant qu’il ne se présente sous le nom de Silas, et de rajouter que c’était sa véritable apparence… Il était donc un double de Stefan… ? Je lui demandais alors franc jeu comment je pouvais savoir s’il mentait ou pas… Il me fit rapidement comprendre qu’il ne gagnait rien en me mentant… C’est vrai que vu comme ça…

- Tu es loin d’être Stefan Salvatore… Il est gentil et quasiment pacifiste autant dire que le tableau en face de nous est loin d’être l’œuvre d’un pacifiste… C’est difficile de te confondre avec lui… Et j’ai eu tout le temps d’observer la scène pour savoir que tu n’étais pas lui, contrairement à eux…

Je jetais un bref coup d’œil aux cadavres étendus sur le sol… Même humaine la vue de la mort ne m’importait guère. On était tous condamner à mourir un jour un autre… Enfin, tous ou presque. Il suffisait d’être assez futé pour rester en vie. Silas continua ensuite de parler, je l’écoutais d’une oreille jusqu’au moment où il proposa un marcher qui était plutôt alléchant… Je ferais en sorte de lui apporter les réponses à ses questions sur ce qui arrivait sur la ville et en contre parti, il me protégerait et me rendrait peut être l’immortalité que j’avais perdu… Je changeais alors d’expression, j’étais ravie parce que j’entendais, mais je ne vivais pas réellement en ville en fait… Après la réponse, le vampire me demanda qui était Elena, et me proposa de vivre chez lui… Avait-il tout prévu ?

- L’ennuyeuse et pitoyable Elena est bien la petite amie du gentil et stupide Stefan… Et également celle qui a fait de moi une vulgaire humaine… Répondis-je avec mépris. J’espère qu’il y a un habitant vivant chez toi alors… Histoire que les vampires n’entrent pas comme dans un moulin… Rajoutai-je.

Ce marcher était ce dont j’avais besoin depuis que mes problèmes avaient commencé. J’allais retrouver ma condition de vampire, et en plus j’étais dans le camp du plus fort non ? Alors autant dire que mes chance de perdre était très petites… J’étais prête à faire un marcher avec tout le monde, même avec Silas, pour ça il n’y avait vraiment pas de problème ! Et je ne pouvais pas trouver meilleur partenaire que le plus vieux des vampires… Je lui proposais alors de boire un verre pour fêter cette collaboration… Il accepta, mais avant il voulait changer sa garde robe pour ressembler d’avantage à Stefan. Soit, si c’est ce qu’il veut…

- Oui, je sais où tu pourras te refaire une jolie garde robe à l’image de Stefan : au centre ville. Alors… Ce cher Salvatore s’habille de façon assez simple et dans des couleurs plutôt neutres : noir, gris parfois du blanc et du bleu clair. Il apprécie les chemises et aborde parfois des T-shirt uni, il porte de jean en général, des bottines et apprécie énormément les vestes en cuire et… Il a un horrible sweet gris foncé… Déclarai-je en marchant vers la sortie de la forêt.

Nous arrivâmes au centre ville de la ville voisine à Mystic Falls, je ne laissais guère le temps à Silas de dire quoique ce soit que j’entrais dans une boutique, j’attrapais ce qui était semblable à ce que je lui avais dit sur la tenue de Stefan et lui mis un peu tous sur les bras sans demander son avis. Je n’étais pas du genre à me laisser dicter ma conduite… Et je faisais ce que bon me semblait, et il était hors de question que je porte pour lui les affaires qui lui était destinées. Je lui mis plusieurs chemises dans les bras, des jeans, des vestes en cuire un sweet semblable à l’un de ceux de Stefan… Là, je ne pouvais pas faire mieux…

- Essaye déjà ça… on verra dans les autres boutiques s’il y a mieux ou pas…



Ravie de faire affaire avec toi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre forte intéressante [Katherine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre forte intéressante [Katherine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Description d'Oak Town
» [UN ARTICLE DE PRESSE] Les univers parallèles, une théorie intéressante !
» Une jument plutôt intéressante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Who Will Have Her Heart? :: C'est Mystic Falls! Rien de spécial n'arrive ici. :: Les Bois.-