Rpg basé sur la série Vampire Diaries
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Who Will Have Her Heart!
Le forum ré-ouvre ses portes et il y a encore tout pleins de PV
disponibles, comme Bonnie (qui sont très importants), Rebekah, Elijah, Tyler, Matt...Alors n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil!
N'oubliez pas la soirée Chat Box tous les Vendredi soirs à partir de 21h00! *-*

Partagez | 
 

 Alors ça pour une surprise ! [Kol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▶ Tâches de sang : 9331
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
avatar
Damon Salvatore
MessageSujet: Alors ça pour une surprise ! [Kol]   Mer 20 Fév - 10:14

*J’avais décidé d’aller faire un tour en ville aujourd’hui. Non pas à Mystic Falls puisqu’il ici il n’y avait strictement rien d’intéressant, enfin pour moi, alors j’avais décidé d’aller un peu plus loin pour la journée. Puis, ce n’était pas comme si les problèmes ne seraient plus là quand je reviendrais, pas vrai ? Alors je me suis dit qu’aller faire un tour à Norfolk pourrait être amusant. Alors aujourd’hui, c’est décidé. J’irais à Norfolk. Me voilà donc réveillé vers 7 heures, je prends une douche vite fait, 10 minutes, montre en main, et je m’habille comme à mon habitude, un jean et un polo noir. Rien de plus simple. Je n’avale rien, je trouverais bien de quoi déjeuner sur la route et c’est vers 7h30 que je prends la direction de Norfolk. Je ne partais pas à des kilomètres non plus, je restais simplement dans l’état de Virginie mais je voulais juste changer d’air voilà tout*

*Avant de sortir de Mystic Falls, je m’arrête à la lisière de la forêt, je crois qu’un petit casse-croûte s’impose puis ce n’est pas comme s’il n’y avait pas de coureurs ou de promeneurs dans les bois en cette charmante matinée non ? Je m’engouffre dans la forêt à la recherche d’une proie et je tombe… sur un homme. Bon, ce n’est pas réellement ce à quoi je m’attendais mais il fera l’affaire pour aujourd’hui. N’ayant pas spécialement envie de prendre des gants ou de faire dans la dentelle, je me jette, et c’est le cas de le dire, littéralement sur lui. Je plante mes crocs dans sa carotide tout en plaquant ma main sur sa bouche et je le vide de son sang. Il a un goût particulièrement salé et ce n’est pas vraiment ce que je préfère… mais quand on n’a rien de mieux, ce n’est pas possible de faire le difficile pas vrai ? Au bout de quelques secondes, je lui brise la nuque et je laisse lourdement retomber sur le sol. Son goût salé me reste en travers de la gorge et ce n’est pas plaisant du tout. C’est alors que j’entends un cri d’effroi et en me retournant, je vois un autre homme, une main sur la bouche, comme pour dissimuler son cri, et il regarde choqué, le corps qui gît à mes côtés. Je regarde les 2 hommes tour à tour… Oh ?! Est-ce que j’aurai… ? Oups. L’homme semble pleurer la perte de son chéri. Non mais oh ça va maintenant ! Ce n’est pas comme s’il n’allait pas le revoir bientôt ! Sans mot dire, je fonce vers ma proie, qui ne se rend compte de rien, et je suis surpris de ce que je vois. Il ne bouge pas, il ne cherche même pas à se sauver, il reste là, devant moi et… il attend. Je fronce légèrement les sourcils et je cherche à le comprendre un instant. Il tient réellement à mourir ? D’accord alors ! J’allais accéder à sa silencieuse requête. Je plante alors mes crocs dans sa carotide et contrairement à son copain, lui, a un sang plutôt sucré. Voilà qui est beaucoup mieux et me fait très vite oublier ma mésaventure avec le premier mec. Arrivé au seuil de la mort, je le lâche et abrège ses souffrances avant d’aller planquer leurs corps quelque part en forêt où je sais qu’ils seront le festin de charmants animaux et autres rapaces de la forêt*

*Me voilà de nouveau sur la route, direction Norfolk. Je mets presque 3 heures pour y aller mais ça en valait la peine. La ville est toujours ce qu’elle était dans mes lointains souvenirs… quoiqu’un peu plus grande à présent. Les gens semblent pressés alors que la journée s’annonce ensoleillée. Je soupire doucement avant de laisser ma voiture dans un parking souterrain et de déambuler dans les rues de la ville. J’observe les passants, certains parlent fort au téléphone, d’autres se baladent en amoureux, ou encore font simplement du lèche-vitrine entre copines. D’ailleurs, c’est amusant de voir que des filles entre elles, ce n’est absolument pas pareil qu’une fille et un mec ensembles. Les conversations ne sont pas les mêmes… elles sont plus… futiles entre filles mais amusantes à écouter quand on peut prêter une oreille attentive sans se faire remarquer. Je finis par passer mon chemin et je regarde les différents magasins. Mouais, là non plus, je ne vois pas grand-chose d’intéressants à acheter. Les boutiques Italiennes me manquent… J’en ai parlé à Ivy la dernière fois et je lui ai promis que je l’y emmènerais un jour. Je suis certain que ça lui plairait un séjour en Italie et moi, ça me permettrait de revoir mon pays natal*

*La journée passe à une vitesse que je n’aurai jamais soupçonnée, et c’est à regret que je quitte Norfolk pour retourner à Mystic Falls. Mais avant ça, il serait plus judicieux d’avoir un truc à se mettre sous la dent avant ça. Je passe devant une forêt et je m’y arrête. Je passe pourtant presque 30 minutes avant de trouver ce que je veux mais je trouve enfin. Je trouve une charmante demoiselle, brune aux yeux verts et elle semble en grande discussion avec une amie. Hmm, deux pour le prix d’une voilà qui est parfait ! Mais avant que je n’aie eu le temps de comprendre quoi que ce soit, je vois les deux jeunes femmes allongées sur le sol, leur cœur séparé du reste de leur corps. C’est quoi ce bordel ?! Et sans crier gare, je sens quelque chose sur ma gorge et on me plaque contre un arbre assez violemment. Essayant de résister comme je pouvais malgré ma position de faiblesse, je plaque mes mains sur celles de l’étranger mais quand je croise son regard, je comprends qu’il ne s’agit pas du tout d’un étranger*

- Toi ?!

*Devant moi se tenait Kol Mikaelson, sourire aux lèvres, satisfait de son effet de surprise. J’essaie toujours de me libérer mais c’est peine perdue. Que puis-je faire face à un Originel franchement ? Il a plus de 1000 ans et moi quoi… 172 ans… je ne faisais pas le poids*

- Qu’est-ce que tu fiches ici ? *Demandais-je le souffle coupé* Je croyais que tu avais fui le pays comme Elijah…

*Bon, ce n’est pas ça mais je n’ai rien fait à la base… Pas depuis longtemps en tout cas… Il serait bienvenu qu’il me lâche ! Je n’étais pas du genre à fuir devant les problèmes de toute manière… même si je ne le sens pas du tout ce coup-là*


“I'm gonna marry the dark, Gonna make love to the stark. I'm a soldier to my own emptiness, I am a winner. I'm gonna marry the night... I'm gonna marry the night, I'm not gonna cry anymore. I'm gonna marry the night, leave nothing on these streets to explore”BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 272
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 26/12/2011
▶ Age : 26
▶ Localisation : Mystic Falls
▶ Emploi/loisirs : Fait chier mon monde
avatar
Kol Mikaelson
MessageSujet: Re: Alors ça pour une surprise ! [Kol]   Dim 3 Mar - 0:42

J’ai décidé de prendre mon temps aujourd’hui. J’ai vaguement entendu Rebekah sortir tôt et Klaus est…en fait, je n’ai aucune idée d’où il peut bien se cacher celui là. Le connaissant, il doit être occupé a traumatiser et torturer des gens! Personnellement, je me demande ce qu’on fiche encore ici, dans cette ville pourrie. Au moins Elijah a eu l’intelligence de se tirer vite fait, lui! Moi je n’ai pas le cœur ni l’envie de quitter Bekah et il se trouve que madame en envie de rester! Les femmes sont et resterons un éternel mystère pour moi, je pense. Le soleil est déjà bien haut dans le ciel lorsque je me décide a me lever. Tout d’abord, je suis surpris que les draps soient plein de sang, avant de me souvenir de la nuit dernière: j’ai en effet invité quelques personnes a faire la fête avec moi, mais bizarrement je suis le seul encore en vie. Avant de m’endormir, j’ai veillé a me débarrasser d’eux: Pas vu, pas pris, comme on dit! Parce que oui, seigneur Niklaus a décidé qu’on ne devait plus tuer d’humains, parce qu’ils sont aujourd’hui a deux doigts de nous démasquer et d’ainsi savoir qui nous sommes. Ou plutôt, ce que nous sommes. Et même si j’essaie de ne pas trop semer de corps derrière moi, il m’arrive de faire quelques écarts. Je ne suis pas humain, mais presque, ce qui fait de moi quelqu’un de faible dans certains cas! Soupirant, je retire les draps du lit, me dirige vers la cheminée et les glisses dedans. Puis après avoir pris une longue douche histoire de ne pas avoir la moindre trace de sang sur moi et descend ensuite pour rejoindre le salon. La maison est totalement vide. Mais je ne me sent pas seul, parce qu’après tout je l’ai été pendant des siècles. Fuir son propre près presque pendant toute sa vie ne donne pas vraiment l’occasion de passer du temps avec le reste de sa famille ou encore de se faire des amis! Mais, lassé de trainer seul dans cette maison qu’a fait construire mon frère alors que j’étais encore coincé dans ce fichu cercueil, je me décide a sortir. Dans le creux de la poche intérieure de ma veste se trouve un pieu, mais pas n’importe lequel: Le seul qui est capable de tuer un originel. J’ai réussi a me l’approprier lors de la mort du prof d’histoire - Ric ou Nic, peu importe - et depuis, j’attends l’occasion de pouvoir le planter pour de bon dans le cœur de Klaus. Si je lui en veut? Oui. Je ne veux me venger? Oui. Si je compte prendre mon temps?! Oh que oui! Je flâne ensuite durant plusieurs heures en ville avant de m’arrêter au Mystic Grill. Les ivrognes déjà présents ne se soucient pas de moi, sauf le serveur, que j’ai déjà vu de nombreuse fois. Il était souvent aux côté d’Elena, la protégée de mon frère. J’ai même failli briser la main de ce mec avant de le tuer si seulement un certain vampire ne m’en avait pas empêché. Pff, comment tous ces vampires font-ils pour se mêler ainsi aux humains, a devenir intimes avec eux?! Ils sont tellement imparfaits et bizarres! Les heures passent et j’enchaine les verres en ne ressentant pas vraiment les effets. Le privilège d’être un vampire! Je finis néanmoins par partir, ressentant le manque de sang. Cette fois, je sors carrément de Mystic Falls et m’enfonce dans la forêt, essayant de trouver des campeurs qui auraient eu la bonne (ou mauvais, selon le point de vue) idée de dormir a la belle étoile. Puis, après quelques minutes, je trouve ce que je cherche: Deux femmes. Assez jolies, en grande discussion. Et, alors que j’allais faire un pas vers elles, un mouvement discret me fait tendre l’oreille: Un vampire. Il est rapide, mais pas assez pour que mes yeux tout aussi vampires que moi ne le voient pas arriver. J’arque un sourcil. Qu’est-ce que Damon Salvatore vient faire aussi loin de chez lui?! Et seul en plus! Et plus important: Pourquoi diable chasse-t-il mes proies?! Décidant qu’alors, aucun de nous ne les aurait, je fonce vers elles et, en l’espace d’une seconde, leur arrache le cœur. Elles n’ont rien senti et n’ont même pas eu le temps de crier. Puis, alors que leurs corps tombent lourdement au sol, j’attrape Damon par la gorge et le plaque contre un arbre proche de nous. Au début, il essaie de se défendre, mais face a moi, il n’est qu’un enfant. Qu’un bébé, même! Il me reconnait finalement et à l’air surpris, ce qui me fait sourire. J’aime faire des entrées fracassantes, que voulez vous! Mais mon sourire se fane alors qu’il me demande ce que je fais ici. C’est vrai que depuis la pseudo mort de Klaus, je me suis fait discret, justement pour passer inaperçu et en même temps pour ne rien rater. « Ce que je fiche ici, ce ne sont pas tes affaires. », dis-je amèrement avant de le lâcher et de reculer d’un pas. Après tout, je n’ai rien contre lui…ou presque rien, sachant que je n’oublierais jamais qu’il m’as brisé la nuque. « Et je ne suis plus du genre a fuir. J’aime bien trop l’action pour ça! » J’arque ensuite un sourcil en le dévisageant. « Et toi alors?! Tu n’es pas avec ton Elena, celle qui était si précieuse a mon chère frère?! Je croyais pourtant que vous n’alliez pas l’un sans l’autre. », demandais-je distraitement en léchant le sang des deux femmes que je viens de tuer, encore présent sur ma main droite.


Kol Mikaelson ☂️ ""Damon Salvatore. Have we met?!" "I've met a lot of people and you don't particularly stand out"" ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 9331
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
avatar
Damon Salvatore
MessageSujet: Re: Alors ça pour une surprise ! [Kol]   Lun 25 Mar - 19:29

*Aujourd’hui, j’avais envie de m’amuser un peu, d’oublier aussi tous les soucis que j’avais. Et pour oublier ; même si ce n’était qu’une seule et malheureuse journée, je me décidais à partir de la ville. Je me lève vers 7 heures même si les réveils sont très difficiles pour moi, là, je n’ai aucun mal à me lever et je prends une douche histoire de me réveiller un peu plus. C’est aux alentours de 7h30 que je sors, me change et prends mes clefs de voiture puis sors de la Pension pour monter dans ma voiture et je pars pour Norfolk. Pourquoi cette ville ? Je n’en ai aucune idée mais j’ai envie d’oublier Mystic Falls l’espace d’un moment et Norfolk et la seule ville que j’ai trouvé d’assez potable pour ma journée. Je n’ai prévenu personne de mon départ, ni Elena, ni Stefan ni ma mère. Après tout, pourquoi les prévenir ? Ils peuvent se passer de moi pour la journée non ? Puis ce n’est pas comme si les problèmes ne seraient plus là quand je reviendrais… Je les aurais toujours… et peut-être même d’autres en prime qui sait. Enfin, je stoppe là mes divagations et avant de sortir de la ville, je m’arrête à la lisière de la forêt histoire d’avoir le ventre rempli avant la longue route qui m’attendait. Je n’aime pas faire de longues routes sans avoir un petit quelque chose dans l’estomac. Je cherche un peu puis je finis par trouver un homme qui semblait attendre quelque chose mais je ne cherche pas à savoir ce qu’il attend et je me plante devant lui. Il se lève d’un bond, ce qui m’arrange soit dit en passant, et après avoir plaqué ma main sur sa bouche je plante mes crocs dans sa carotide et je me délecte de son sang. Une fois fini, je laisse tomber son corps et quelques secondes plus tard, j’entends un cri étouffé. Je me retourne vivement et là, je vois un autre homme qui semble pleurer la perte de son copain. Euh oups ? Je me rapproche du mec à vitesse vampirique et… je ne vois rien dans ses yeux. Pas de peur, il ne cherche pas non plus à s’enfuir et je cherche un instant à le comprendre… Mais pourquoi il ne s’enfuit pas ? Pourquoi semble-t-il attendre que je le tue ? Je reste perplexe puis je fais fi de mes doutes et je le mords lui aussi et le pire, c’est qu’il ne se débat même pas. Il attend patiemment la mort et elle survient quelques secondes plus tard. Contrairement au premier mec, j’abrège ses souffrances et je vais planquer leur corps et laisse leurs cadavres à la merci des petits animaux de la forêt*

*Je retourne à ma voiture et repars direction Norfolk. Après 3 longues heures de route, j’arrive enfin à destination, je me dirige vers un parking souterrain et je m’y gare avant de refaire route vers la surface et le soleil. La ville semble comme dans mes souvenirs quoi qu’un peu plus grande et plus haute. Les gratte-ciel ont envahi les rues et les vieilles boutiques ont fait place à des commerces sophistiqués. Les gens semblent pressés alors que la journée s’annonce parfaite. Des gens se bousculent, s’insultent parfois, parlent fort au téléphone et j’en passe. J’ai l’impression de faire tâche dans le décor vu que, pour moi, rien ni personne ne m’attends quelque part. Je suis juste mes envies et j’erre tranquillement dans les rues. J’écoute les conversations des gens et celles des filles semblent plus futiles et légères que celles des hommes. Je regarde un peu les boutiques mais, comme à Mystic Falls, rien ne m’attire. Je regrette de ne pas être en Italie en cet instant, au moins je ne manque pas de boutiques là-bas. Enfin, quoiqu’il en soit, je suis certain que j’y retournerais bientôt et j’y emmènerais Ivy vu que je lui ai promis*

*La journée passe vite quand on s’amuse mais il faut bien que je rentre un jour alors je me rends au parking souterrain et je reprends la direction de la ville mais avant ça, j’ai un petit creux alors je m’arrête dès que j’aperçois une forêt et je me mets à la recherche d’une proie à me mettre sous la dent. Je finis par en trouver une… deux et ça me satisfait amplement. Deux charmantes demoiselles pour le prix d’une… que demander de mieux ? Pourtant, je ne les ai pas regardé que durant deux secondes et quand je repose mon regard sur elles, elles sont étendues sur le sol, le cœur séparé du corps. Je fronce les sourcils et avant que je n’aie pu comprendre le pourquoi du comment, je me retrouve plaqué contre un arbre et je sens qu’on m’enserre fortement la gorge. J’essaie de me libérer mais impossible alors je regarde qui m’a attaqué et je constate avec surprise qu’il s’agit ni plus ni moins de Kol Mikaelson. J’essaie alors de lui demander ce qu’il fiche ici mais il ne semble pas enclin à me le dire*

- Tu es toujours aimable à ce que je vois

*Enfin, il me lâche et je place ma main sur ma gorge. Ça fait un mal de chien n’empêche ! J’ai toujours détesté ces situations embarrassantes. Je suis toujours dos contre l’arbre et je relève mon regard vers lui quand il me dit qu’il n’est pas du genre à fuir… ce qui accessoirement me fait sourire, amusé*

- Et c’est pour ça qu’on ne te voit plus depuis des semaines à Mystic Falls… parce que tu ne fuis pas… Je comprends mieux maintenant

*Bon d’accord, j’avouerais que le chercher n’est peut-être pas la meilleure des choses à faire mais je ne vais pas rester là et me laisser gentiment faire non plus n’est-ce pas ?! Ah non, je ne suis pas toujours fourré avec Elena, c’est complètement faux ! Puis elle est avec mon frère d’abord… pourquoi faut-il toujours remuer le couteau dans la plaie ? Je marque une pause de deux secondes avant de parler*

- J’avais juste besoin de vacances pour la journée mais si j’avais su que le coin était aussi mal fréquenté… J’aurai choisi une autre destination

*Dis-je tout en le regardant se lécher les doigts pour retirer le sang présent sur sa main. Je regarde alors les deux jeunes femmes étendues sur le sol, non loin de nous. Un tel gâchis… j’aurai bien aimé les goûter moi, elles avaient l’ait succulentes… qui plus est, j’ai toujours faim ! Je secoue légèrement la tête avant de reprendre*

- Pourquoi tu les as tuées ? Nous aurions pu en avoir une chacun… Cela aurait été un marché équitable


“I'm gonna marry the dark, Gonna make love to the stark. I'm a soldier to my own emptiness, I am a winner. I'm gonna marry the night... I'm gonna marry the night, I'm not gonna cry anymore. I'm gonna marry the night, leave nothing on these streets to explore”BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alors ça pour une surprise ! [Kol]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alors ça pour une surprise ! [Kol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Who Will Have Her Heart? :: Partout dans le monde. :: Aux Alentours de Mystic Falls-