Rpg basé sur la série Vampire Diaries
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Who Will Have Her Heart!
Le forum ré-ouvre ses portes et il y a encore tout pleins de PV
disponibles, comme Bonnie (qui sont très importants), Rebekah, Elijah, Tyler, Matt...Alors n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil!
N'oubliez pas la soirée Chat Box tous les Vendredi soirs à partir de 21h00! *-*

Partagez | 
 

 J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▶ Tâches de sang : 138
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 19/03/2012
▶ Localisation : Au paradis, connard! ><
▶ Emploi/loisirs : Faire chier mon monde, me vanger...Et retrouver mon BFF!
avatar
Lexi Branson
MessageSujet: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Jeu 23 Aoû - 22:04

Au début, je n’ai pas compris. Durant tout ce temps, j’errais, étant sur Terre sans vraiment l’être. Je n’étais pas seule, je le savais, mais les gens ne me voyaient ni ne m’entendaient. Les autres esprits, si. Eux m’entendaient, me parlaient parfois. Mais la plupart du temps, nous ne faisions que nous croiser sans même nous regarder. Là, un vrai homme m’as bousculée. Je marchais tranquillement dans les rues de Mystic Falls, que je n’ai pas quitté depuis ma mort, sans vraiment regarder où j’allais. Et je suis entrée de plein fouet dans un type qui s’est contenté de me regarder et de me sourire alors que je m’excusait en babillant. Je devais avoir l’air débile, mais au fond je m’en moque: On m’avait vue! On m’avait entendue! Je me suis mise à réfléchir, recommençant a éviter les gens alors que j’avais pris l’habitude de leur passer au travers. Qu’est-ce qu’il avait bien pu se passer pour que l’équilibre du monde soit à ce point modifié?! Puis le pourquoi et le comment passe au second plan. Je ne sais pas pour combien de temps je vais pouvoir rester et souhaite en profiter pour faire quelque chose que je n’ai pas eu le temps d’accomplir avant d’être tuée: Dire au revoir. Je me souviens parfaitement de cette nuit là. Nous fêtions l’anniversaire de Stefan et Damon avait un plan foireux derrière la tête, comme d’habitude. Et il s’en ventait. Puis, avant même que je ne puisse faire un mouvement, j’étais droguée avec de la verveine et conduite hors du Mystic Grill. Je ne sais même pas si Stefan les avaient vu m’emmener. Mais je suis âgée, et la verveine a moins d’effet sur moi avec le temps, j’ai donc pu reprendre le dessus, puis était prête a me battre, à tuer pour ma sécurité s’il le fallait. Et une seconde plus tard, j’ai ressenti une violente douleur au niveau de la poitrine. Damon était en face de moi et tenait un pieu en bois qui était fiché en moi. Je ressent encore la tristesse que j’ai eu, puis l’envie de pleurer, la peur de tout perdre, de tout laisser derrière moi. J’ai pensé à mon petit ami, mon fiancé, qui m’attendait à quelques heures de route d’ici. Puis j’ai pensé à Stefan qui allait sûrement me chercher, s’inquiéter pour moi…C’était dur, d’être tuée des mains de Damon, le propre frère de mon meilleur ami, et dire que je ne lui en veut plus serait un gros mensonge. Même si Damon n’a jamais eu de grande place dans mon cœur depuis que j’ai rencontré Stefan, j’ai été touchée par l’inquiétude dont il faisait preuve envers son petit frère. Je savais qu’après il avait mal tourné, mais je ne pensais pas qu’il me poignarderait vraiment dans le dos, qu’il oserait me sacrifier. Pourquoi?! Aucune idée. Tout ce que je sais, c’est qu’il avait un plan bien en lui et que j’étais la victime. Bref, peu importe. Le passé et le passé. Y penser ne me fera certainement pas revenir à la vie…Quoi que! Apparemment, je suis de retour! Guidée par mon instinct et mes souvenirs, je me dirige vers la Pension Salvatore, là où je trouverais à coup sûr Stefan. Lui dire au revoir et combien je l’aime me tient à cœur et je ramperais même pour le rejoindre si je le devais.

Je ne met finalement pas longtemps à arriver. La voiture de Stefan est dans l’allée, signe qu’il est présent et ça me fait sourire. Je ne l’ai pas vraiment revu depuis ma mort, ayant été dans une espèce de brouillard. Compliqué à expliquer et a comprendre! Les lèvres pincées, j’ouvre la porte et pénètre dans l’immense maison que j’ai appris à connaitre avec le temps. Elle est silencieuse, et il n’y a pas un chat. Finalement, je me sent soulagée de ne pas croiser Damon dans le salon ou dans les couloirs, sinon je ne sais pas ce que je serais capable de faire! Parcourir la maison me prend un peu de temps, mais j’en profite pour frôler les murs de mes doigts, porter des objets ou des livres dans mes mains, me regarde dans les miroirs. J’ai presque l’impression de ne jamais avoir disparu! Finalement, je me retrouve devant la porte de la chambre de Stefan. Le bruit familier de sa respiration me fait sourire et j’entre sans frapper ni hésiter. Mon regard se dirige directement vers le lit où je vois une silhouette enfouie sous les draps et je secoue la tête, attendrie. Mais il faut profiter un maximum du temps qu’il nous ai accordé alors je me sent obligée de le tirer de son sommeil si précieux à ses yeux! Discrètement, je m’approche et m’allonge doucement à côté de lui. Stefan est si mignon quand il dort que je me sentirait presque coupable de le réveiller… Me redressant sur un coude, je passe une main dans ses cheveux et me penche pour aller murmurer à son oreille: « Stefan…Allez, le soleil est là, les oiseaux chantent, il est l’heure de se lever! » Je n’ai pas le temps d’esquisser un autre mouvement que je me sent être plaquée contre le matelas, le corps de Stefan au dessus de moi et sa main serrant fortement mon cou. Je pourrais me défendre, je me sais tout aussi forte qu’avant: mais jamais, jamais je n’attaquerais mon meilleur ami. A la place, je laisse retomber mes bras le long de mon corps et sourit, regardant Stefan dans les yeux. « Tut tut tut, Stefan, voyons…tu oserais faire du mal à celle qui t’as sauvé la vie?! », dis-je malicieusement, un léger sourire taquin au coin des lèvres. Revoir Stefan me fait un bien fou et je me demande vaguement combien de temps s’est réellement écoulé depuis ma mort.




Alexia Branson
UC. © cj.pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 1016
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
▶ Age : 26
avatar
Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Sam 1 Sep - 20:02

J’avais passé toute la nuit éveillé, je n’avais pas pu dormir un seul instant, tellement la soif de sang m’avait pris tout un coup. Je croyais que j’avais réussi néanmoins à m’y faire depuis que j’avais réussi à me contrôler avec Elena, mais à croire que le sang revenait me hanter. Je n’avais pas touché au sang humain depuis Elena, ne voulant plus faire du mal à qui que ce soit… j’allais donc dans la forêt, me nourrir de sang animal et je m’étais trouvé quelques lapins et écureuil, j’avais beaucoup moins de scrupule à les tuer eux, que les humains. Evidemment c’était dur mais je tentais de faire avec, j’avais déjà réussi à ne plus toucher aux poches de sang de mon frère et même si cela me tentait parfois j’allais me changer les idées dans la forêt à chasser les animaux. Sauf qu’hier j’avais été faire un tour en ville, une jeune fille faisait son jogging et est tombé à terre, se faisant mal aux genoux. J’avais vite accouru pour l’aider à se relever, mais l’odeur du fer avait imprégné mes narines et ma gencive me faisait atrocement mal, je me retenais à tout prix, ne voulant pas faire du mal à cette pauvre fille. Je lui demandais si ça irait et lorsqu’elle me répondu que oui je détalais à grande vitesse alors qu’elle détournait le regard pour regarder sa blessure. Une fois à la pension je m’étais mis dans ma chambre, m’asseyant à mon bureau et j’avais écrit dans mon journal sans m’arrêter, tapotant ma bague sur le coin de la table. Damon était venu me voir d’ailleurs, avec son air agacé, me disant qu’il n’arrivait pas à dormir avec mon bruitage incessant, il préférait aller boire un verre dehors. Qu’il s’en aille, je n’avais pas besoin de lui pour le moment. J’écrivais un moment avant de regarder la fenêtre, soupirant. Je me servais en whisky et vida mon verre cul sec, au moins ça m’aiderait à calmer cette soif qui ne cesser de s’accroitre en moi. J’avais beau ne pas avoir le sang de la jeune femme près de moi, mais c’est comme si elle était là, l’envie ne partait pas. J’étais resté comme ça toute la nuit, à boire beaucoup de whisky, j’avais d’ailleurs vidé ma bouteille tellement j’en avais besoin. J’aurais pu appeler Elena mais ça n’aurait pas été possible, elle serait vite venue me voir et ça aurait été pire. Je me rappelais de ses paroles la dernière fois, elle serait prête à se blesser pour que je réussisse à me contrôler, et je n’avais pas envie de revivre ça, ça serait beaucoup trop pour moi et ça serait dangereux pour elle. Je finis donc par aller dans mon lit, m’emmitouflant dans les couvertures. Je respirais un bon coup, fermant les yeux, tentant de me calmer et je réussi enfin à m’endormir profondément. Je ne sais pas combien s’est écoulé mais je sens quelqu’un me touchait les cheveux et me murmurer quelque chose à l’oreille, parlant de soleil et d’oiseau… je ne savais pas qui c’était mais ce n’était pas Elena, ni Damon. Je me redressais à vitesse vampirique, me mettant sur la personne inconnue, la plaquant bien sur mon lit, une main à son cou et je serais ma prise pour ne pas qu’elle s’échappe. Lorsque je reconnais le visage de Lexi, je restais cloué sur place. Mais… elle était morte… comment pouvait-elle être là ? Comment pouvais-je la toucher ? Un mystère encore une fois qu’il faudrait que je demande à Bonnie de résoudre. Je la regardais dans les yeux, relâchant ma prise tout en restant sur elle.

« Lexi… mais comment est-ce possible ? »

Je finis par la prendre dans mes bras un long moment, elle m’avait tant manqué. J’avais assisté à sa mort, je n’avais rien pu faire à ce moment-là… et j’aurais été capable du pire si Elena ne m’avait pas résonné avant. J’aurais pu tuer Damon, je n’aurais pas hésité mais elle avait su trouver les bons mots, tout ce que j’avais fait, c’était lui planter mon pieu, mais pas dans le cœur. Après il avait voulu se racheter en buvant le sang des animaux pendant une semaine pour expier ce qu’il avait fait. Un beau geste venant de sa part mais ça ne ramènerait jamais Lexi. Et là voilà maintenant qui était présente, en chair et en os, enfin presque, je ne savais pas vraiment comment elle était revenu mais tout ce que je voulais c’était profiter d’elle un maximum. Elle était ma meilleure amie et elle m’avait terriblement manqué. J’arrêtais notre étreinte avant de la libérer de mon poids, m’asseyant sur mon lit.

« Ca me fait plaisir de te voir tu ne peux pas imaginer à quel point. Tu es là pour un bon moment j’espère ? »

Je n’avais pas envie qu’elle reparte, maintenant qu’elle était là il était hors de question qu’elle reparte de l’autre côté, je ne voulais pas, j’avais besoin de ma meilleure amie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 138
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 19/03/2012
▶ Localisation : Au paradis, connard! ><
▶ Emploi/loisirs : Faire chier mon monde, me vanger...Et retrouver mon BFF!
avatar
Lexi Branson
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Sam 1 Sep - 21:58

Entre, voir, sentir..Être vue et entendue. J’avais perdu toutes ces bonnes habitudes que j’avais étant vivante. Ou du moins, étant vampire! Être un esprit n’est pas quelque chose d’explicable, en réalité, parce que même moi ne sait absolument pas pourquoi je suis de retour. Mais pour avoir vu des centaines de films sur le sujet, il parait que certaines personnes ne connaissent pas la paix parce qu’il leur reste des choses a accomplir sur Terre. Et je sais d’avance que la chose en question que j’ai a faire, c’est d’aller voir mon plus vieil et meilleur ami: Stefan. Pourquoi est-ce que je n’ai pas plutôt envie d’aller voir l’homme que j’aime et que j’ai laissé pour venir à Mystic Falls peu avant de me faire détruire?! Eh bien tout simplement parce que j’ai l’impression qu’il n’a pas besoin de me revoir et que moi non plus. Et puis, ça nous détruirait tous les deux encore plus. Après tout, il s’agit de mon petit ami, l’humain que j’ai transformé en vampire, le premier et le seul. Mais voilà, avec Stefan c’est différent. Notre lien ne s’est pas brisé avec ma mort, je n’ai pas eu le temps de lui faire mes adieux comme je l’ai fait avec mon petit ami. Lui avant de partir, je lui ait dit au revoir et montré combien je l’aimais…Stefan n’a pas eu droit à ça, et je suis intimement convaincue qu’il en besoin autant que moi. Après tout, qui sait dans combien de temps nous pourrions nous revoir après ça! Stefan étant immortel, ne risque pas de saluer la Mort avant un bon moment! D’ailleurs je le lui souhaite, de vivre et de profiter aussi longtemps qu’il le peut, tout comme je l’ai fait. Les idées encore embrouillée mais certaine de ce que j’ai à faire, je me dirige vers la demeure des Salvatore. Damon n’a pas intérêt à être dans les parages, pour sa propre sécurité. Eh oui, les rôles sont comme qui dirait inversés: j’ai la sécurité de mon côté et sait que je ne peux être plus morte et détruite que maintenant. Lui n’as pas la garantie de la survie et je compte bien jouer de ce tout nouveau pouvoir si jamais il ose pointer sa petite tête de fouine alors que je serais venue rendre visite a son frère…Oui bon, je dis ça, mais jamais je ne pourrais faire de mal a Damon. Ou du moins, je pourrais le blesser, mais pas mortellement, parce que d’une manière dont je ne peux l’expliquer, Damon compte pour Stefan. Tuer Damon conduirait à blesser Stefan et ça, ça m’est impossible, même avec une rancune énorme qui me bouffe les entrailles et une colère qui ne demande qu’à sortir pour que je puisse enfin me venger.

Puis, une fois arrivée devant la Pension, je sourit. J’aime cette maison et y passait des journées entière à délirer avec Stefan alors que j’étais encore célibataire. Après être tombée amoureuse, je ne pouvais venir qu’une ou deux fois parents, surtout pour les anniversaires ou les fêtes. Revoir cette bonne vieille Pension ravive des souvenirs et tout m’est familier, me faisant me sentir mieux. Moins fantôme et moins morte, disons! Je fais comme chez moi entre. Tout à l’air désert, mais je sais que Stefan ne peut qu’être là, ayant aperçu sa voiture en arrivant. Je décide de prendre mon temps, flânant dans les couloirs interminables de la maison, entrant et sortant des pièces que je ne prenais même pas la peine de regarder cinq minutes de mon vivant. Puis je termine par le meilleur: La chambre de Stefan. J’entre à pas de loup et penche ma tête sur le côté, les bras croisés. Comme je le prévoyais, mon cher meilleur ami est bel et bien là: Enseveli sous les couvertures, il à l’air de bien dormir. Dommage pour lui que je doive perturber son si précieux sommeil! Je grimpe donc dans le lit discrètement et lui murmure à l’oreille qu’il doit absolument se réveiller, que c’est le matin. Mais même a moitié endormi il est vif, ses sens sont en alerte et il reste méfiant. J’en ai fait un très bon vampire, sans vouloir trop me venter! Un grand sourire aux lèvres, je ne peux m’empêcher de le dévisager alors qu’il m’as plaquée contre le matelas et qu’il me domine de tout son corps. Mais je n’ai pas peur. Pourquoi aurais-je peur de Stefan alors qu’avec moi il est toujours plus doux que le plus gentil des agneaux?! Je le salue ensuite, d’un ton léger comme pour plaisanter. Stefan, lui parait très surpris. Finalement, il y a de quoi! Mais prenant conscience qu’il es toujours en train de m’étrangler, mon meilleur ami finit par me lâcher doucement, mais rester au dessus de moi, ne détachant pas ses yeux des miens, comme si j’allais m’en aller si jamais il détournait le regard. Je le serre contre moi quand il se baisse pour m’enlacer et ferme les yeux comme pour profiter de sa simple présence. « Heureuse de voir que tu me reconnais, Stefan! Je pense que j’aurais été drôlement vexée sinon!  », répondis-je avec humour. C’est comme si rien ne s’était passé. Comme si nous étions encore le jour de son anniversaire et que je n’étais pas morte. Notre complicité est intacte et ça me rend bien plus heureuse que je ne l’aurais cru. Stefan m’as manqué et j’en pleurerais si je pouvais. Et, après de longues minutes que nous avons passé a nous serrer l’un contre l’autre, Stefan finit par se détacher et s’assoit près de moi. Lissant mes vêtements, je me redresse et me met aussi en position assise juste en face de lui. Stefan a l’air d’avoir changé…Je ne sais pas encore vraiment comment ni ce qu’il s’est passé, mais ce n’est pas le Stefan que j’ai laissé au Mystic Grill. Le truc, c’est qu’il faut savoir s’il a changé en bien ou en mal. Mais avec Elena Gilbert près de lui, il ne peut qu’aller bien après tout! Je met toutes ces pensées de côté lorsqu’il me dit que ça lui fait plaisir de me revoir et me demande ensuite combien de temps je vais rester. Si seulement je savais! J’hausse alors les épaules et lui adresse un sourire en coin: « Je suis vraiment heureuse de te revoir aussi! Et crois moi, ça me surprend autant que toi de réapparaitre comme ça d’un coup! Comme quoi, rien n’est impossible! » Puis je soupire et mon sourire disparait rapidement. Je lève les yeux vers Stefan et lui dit très franchement: « Je n’ai aucune idée de comment ni pourquoi je suis revenue. Apparemment je ne suis pas la seule, c’est tout ce que je sais. Depuis ma mort j’étais dans une sorte…D’autre monde. J’avais des moments de présence sur Terre mais j’avais beau hurler, frapper les gens que je croisais, les humains ne pouvaient pas me percevoir. Et non, je ne sais pas du tout combien de temps ça durer. Une heure, un jour, un mois? Qui sait?!  » Je lève finalement mon bras droit et passe une main sur la joue de Stefan. Son regard est triste et perdu, ça me serre le cœur et je pince mes lèvres un instant avant de poursuivre: « Tu sais quoi? Le pseudo temps qu’on a, on s’en fiche! Y penser nous boufferait et je veux profiter de ce qu’on à là, maintenant! Je suis revenue ici pour une seule chose: Te faire mes adieux. Je n’ai pas eu le temps la dernière fois et je tenais à ce que tout soit clair. Tu méritais de savoir combien je tiens a toi et que je suis désolée de t‘avoir laissé comme ça. Le soir de ton anniversaire, j’aurais voulu que les choses se passent autrement. Vraiment. » Ensuite, je me lève d’un bond et commence a faire un peu le tour de la chambre, comme à mon habitude. « Bon, arrêtons les violons cinq minutes et raconte moi tout ce que j’ai raté! Combien de temps s’est écoulé depuis ma mort?! Tu es toujours avec Elena?!…Damon t’as enfin lâché et a décidé de faciliter la vie à tout le monde en s’exilant au Goulag?! », demandais-je d’un ton léger en riant légèrement. Finalement, il est vraiment facile de redevenir comme avant mais je dois me méfier. Même si je dis que le temps ne compte pas, j’ai secrètement peur de ne pas en avoir assez pour profiter de Stefan et de notre amitié.




Alexia Branson
UC. © cj.pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 1016
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
▶ Age : 26
avatar
Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Sam 29 Sep - 0:41

Cette nuit j’ai vraiment cru que je n’allais pas y arriver, cette soif de sang était arrivé si soudainement que je n’avais même pas eu le temps de m’y préparer et j’étais plutôt content de moi en cet instant, je n’avais pas bu une seule goutte de sang. J’étais plutôt resté tranquillement à la maison, enfin, pas si tranquille que ça puisque je m’étais retenu comme un dingue pour ne pas sortir et aller planter mes crocs dans la gorge de la jeune femme. Rien que d’imaginer son sang qui sortait de sa blessure l’envie revenait au galop. Mais j’avais vite pris mon journal pour écrire dedans, mettant toute mes frustrations à l’intérieur et ça m’aidait bien, j’avais enfin fini par me coucher et je m’étais directement endormi profondément, rêvant d’Elena, de mon frère ainsi que du sang. Il ne se passait pas grand-chose mais je me revoyais dans la ruelle quand il m’obligeait à boire le sang de cette fille pour la sauver, sauf que j’avais fini par la tuer et dans mon rêve, Elena se trouvait là, elle était en colère contre mon frère et ils se prenaient la tête tous les deux avant qu’elle m’emmène à la pension. A ce moment-là tous les deux étions seuls et elle tentait de me calmer, ce qui marchait bien puisque nous étions venus à nous embrasser. C’est à ce moment-là que j’entendis quelqu’un me parler à l’oreille, me disant qu’il faisait jour et qu’il fallait que je me réveille, vu la voix ce n’était pas Elena, ni Damon, je ne savais pas qui c’était et j’ouvrais les yeux vite fait mettant la personne plaqué sur mon lit, une main à sa gorge pour l’empêcher de bouger et en reconnaissant Lexi j’étais vraiment surpris. Je ne m’étais pas du tout attendu à ce qu’elle soit là et j’étais vraiment heureux de la voir, je la lâchais sans même la quitter des yeux. Je la pris dans mes bras, profitant de l’avoir avec moi, je ne savais pas pendant combien de temps elle allait rester mais je voulais en profiter un maximum. Je souriais pendant que je l’enlaçais.

« Je te reconnaitrais toujours, c’est juste que tu m’as surpris. »

Je ne détachais pas du tout ma meilleure amie avant un petit moment, je me redressais par la suite, arrêtant d’écraser Lexi et alla m’assoir sur mon lit, la regardant dans les yeux. Elle s’était assise en face de moi. Je demandais ensuite combien de temps elle allait rester, j’espérais qu’elle resterait parce que j’avais besoin d’elle. Lexi avait toujours été là pour moi, elle m’avait été d’une grande aide et je n’ai jamais réussi à lui rendre l’appareil, j’aurais voulu l’aider, la sauver de Damon mais je n’avais pu faire aucun geste. La colère avait pris le dessus en cet instant et j’aurais pu le tuer sauf que les paroles d’Elena m’était revenu en mémoire et je n’avais fait que le blesser. Après tout il nous avait sauvé la mise et je l’avais épargné, sauf que la prochaine fois qu’il me refaisait un coup pareil je n’hésiterais pas à le tuer. Lexi me répondit qu’elle était aussi heureuse de me voir, elle ne savait pas comment c’était possible et elle m’expliqua qu’elle avait beau hurler dans son état de fantôme, personne ne l’entendait. Mon regard s’attrista, je n’aimais pas imaginé ma meilleure amie comme ça, sans personne à qui parler. Elle finit par poser sa main sur ma joue et un petit sourire s’afficha sur mon visage. Je le perdis vite lorsqu’elle me dit qu’elle était venue faire ses adieux comme elle n’avait pas eu le temps la dernière fois. Je savais qu’elle tenait à moi, tout comme moi et je n’avais vraiment pas envie qu’elle s’en aille.

« Lexi ne dis pas ça, je sais déjà tout ça, tu n’as pas choisi ce qui est arrivé, je ne t’en veux pas. Je ne veux pas que tu t’en ailles, j’ai besoin de toi. »

Je pris sa main dans la mienne avant qu’elle ne se lève d’un bond. Elle regardait la pièce et je l’observais, restant assis. Elle me demandait ce qu’elle avait raté, si j’étais toujours avec Elena et si Damon m’avait lâché pour s’exiler. Sa dernière phrase me fit rire avant de reprendre mon sérieux.

« Damon habite toujours ici, en ce moment il sort avec une fille. » Ça ne me plaisait pas mais Damon avait vraiment l’air de s’en être amouracher, je verrais bien comment ça se passe entre eux. « Quant à Elena et moi, nous ne sommes plus ensemble… un des originels, Klaus, est entré dans nos vies pour utiliser Elena et créer ses hybrides, je l’ai suivi pour la protéger et sauver Damon par la même occasion qui avait été mordu par un loup garou. Tu n’aurais pas été fier de moi à ce moment-là… »

Autant être honnête avec elle, de toute façon elle me connaissait par cœur alors elle devait bien se douter que quelque chose n’allait pas.

« J’ai… encore du mal avec le sang humain. »

Je n’aimais pas du tout lui avouer tout ça mais elle seule savait comment faire, elle savait me rassurer et j’avais tant besoin de parler à quelqu’un. Personne ne comprenait ce qui se passait exactement dans ma tête, Elena ne pensait pas que la tentation était si dur que ça, et Damon, lui, s’en foutait, il voulait juste que j’apprenne le contrôle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 138
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 19/03/2012
▶ Localisation : Au paradis, connard! ><
▶ Emploi/loisirs : Faire chier mon monde, me vanger...Et retrouver mon BFF!
avatar
Lexi Branson
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Lun 1 Oct - 13:28

Revoir Stefan après tout ce temps me donne envie de pleurer, de rire et de crier à la fois. Avoir été perdue dans l’ombre durant longtemps fait que ce retour forcé et précipité est une vraie bouffée d’air frais. Un soulagement. Il dort et en temps normal, je ne devrais pas avoir le cœur de le réveiller. Mais aujourd’hui tout est différent: Je suis morte, revient en tant qu’une sorte de fantôme et je sent que le temps m’est compté. Alors je grimpe sur le lit et lui murmure à l’oreille qu’il doit se lever, que le soleil a déjà pointé le bout de son nez. Alerte, il me plaque contre le matelas et sa main serre mon cou. Au lieu de paniquer ou de répliquer, je me contente de le fixer et de lui sourire alors qu’il me dévisage, l’air très surpris. C’est vrai qu’on ne revoit pas sa meilleure amie morte revenir a la vie tous les jours! Y’a de quoi virer cinglé, mais à cet instant précis je m’en moque. Il me serre ensuite dans ses bras, lâchant mon cou et je lui rend l’étreinte en riant. Je le taquiner ensuite en disant que j’aurais été vexée s’il ne m’avais pas reconnue et il me répond que je l’ai juste surpris. Encore une fois, ça ne m’étonne pas et j’attends qu’il me lâche pour le regarder dans les yeux, un sourire aux lèvres. Il s’assoit et je fais de même, restant en face de lui. Il me confie qu’il est heureux de me revoir. Je le rassure et lui assure que moi aussi, je suis vraiment contente d’être là, auprès de lui. Stefan m’as tellement manqué! Puis mon sourire se fane quand je me souviens que tout cela est permanent. Je ne serais pas là pour toujours et j’ai l’occasion de lui dire tout ce que je n’ai pas pu lui avouer avant de mourir. Je lui fait donc mes adieux maintenant, ne sachant pas si j’aurais le temps de le faire avant de repartir. Enfin, mon sourire revient et je décide de profiter de notre moment. Pourquoi gâcher ce qu’on a en étant triste et en tirant des tronches de six pieds de long?! Suite à ça, Stefan me dit qu’il ne veut pas que je m’en aille. Je lui sourit et hoche la tête avant d’hausser les épaules. « Je préférais te le dire. Ca compte énormément pour moi que tu sache que je n’ai rien vu venir mais que ma mort me rend triste justement parce que ça signifiait te quitter…Tu sais, moi aussi je ne demande que ça Stefan. Rester. Mais il ne faut pas se faire d’illusion. Un pieu a été planté dans mon cœur, je m’en souviens comme si c’était hier et le fait que je puisse marcher au soleil sans brûler prouve bien que je suis tout sauf un vampire. » je le regarde et essaie de le rassurer: « Ne sois pas triste, d’accord?!…Qu’est-ce que tu veux dire par ‘besoin de moi’ » J’arque un sourcil et soupire en lisant dans son regard. J’ai l’impression de retrouver le Stefan jeune vampire perdu que j’ai rencontré il y a plus d’une centaine d’année. A peu de choses près! Et je sais qu’il a replongé. Peut-être est-ce pour ça que je suis là, finalement?! « Oh non, Stefan. Je savais que quelque chose n’allais pas. Tu es retombé dans ton addiction?! Ne me dis pas que tu es redevenu le Ripper que je t’ai aidé a enfouir si profondément en toi il y a longtemps? » Ce n’est pas un reproche. Pas du tout. Le cœur de Stefan est pur, il l’a toujours été. C’est pour cela qu’il a toujours énormément souffert de sa condition, du fait de tuer sans pouvoir se contrôler. Être prisonnier de son propre corps, de son propre esprit doit être horrible. Je serre affectueusement sa main quand il prend la mienne et finit par me lever, inspectant sa chambre comme j’avais l’habitude de le faire. Stefan lui, se contente de rester assis et de me regarder faire, comme a sa propre habitude. Finalement, rien ne change entre nous et c’est ce qui est bien, en réalité. Préférant ensuite changer de sujet, je lui demande combien de temps s’est écoulé depuis ma mort, puis si il est encore avec Elena. Cette fille était certes de sosie parfait de cette pétasse de Katherine, mais elle rendait Stefan heureux. Et c’est tout naturellement que je lui pose une question a propos de Damon. Au début je voulais lui demander s’il était enfin mort, mais sachant que Stefan tient encore a son frère, je préfère demander si il ne s’est contenté que de s’exiler loin de Mystic Falls. Stefan rit et je le dévisage, surprise. « Tu plaisantes?! Damon, pourrais aimer quelqu’un d’autre que lui-même?!…Tu es bien sûr qu’on parle de la même personne, hein?! » Je rêve. Le cinglé qui a osé me tuer a trouvé l’amour. C’est déprimant… Je ne suis pas de nature méchante, mais avec Damon on ne s’est jamais entendu, et le fait qu’il ai planté un pieu dans mon cœur en retiré le minimum de pitié et de sympathie que j’avais envers lui. Alors non, je ne lui souhaite vraiment pas le bonheur. Puis je suis encore plus surprise en entendant Stefan me parler de Klaus, puis d’Elena, du fait qu’il l’ai utilisé pour créer des hybrides. Il faut vraiment être tordu pour faire ça! « Vous avez vraiment du faire beaucoup de bruit pour attirer un Originel ici! Vous êtes vraiment forts! » J’arque un sourcil quand il continue en me disant que j’aurais été fière de lui parce qu’il avait sauvé son frère en partant avec Klaus. Voilà donc pourquoi Stefan est a nouveau accro au sang humain. Encore une fois, merci Damon! Décidément, il ne sait faire qu’une chose: Gâcher la vie des gens. Et si c’est juste la mienne, je m’en fiche, mais qu’il ne touche pas a mon meilleur ami! « Je suis fière de toi Stefan. Ne crois pas le contraire. Je te connais et tu t’es toujours sacrifié pour ceux que tu aimais. C‘est une de tes principales qualités. » Je me rapproche de lui et m’assois a nouveau, juste a côté. « Mais franchement, a quel prix?! Tu ne pourras pas sauver tout le monde Stefan. », je soupire et secoue la tête avant de le regarder. « J’espère sincèrement que sauver les fesses de ton crétin de frère a servi a quelque chose et que tu n’auras pas a le regretter, c’est tout. » Je lève un bras et pose une main sur sa nuque pour la caresser légèrement comme on le ferait pour rassurer un enfant. « Peu importe. Le passé est le passé et maintenant je suis là. Je t’aiderais a dominer la soif comme avant…Et je botterais le cul de ton frère parce que je vais être franche, lui en mettre une me démange vraiment! »




Alexia Branson
UC. © cj.pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 1016
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
▶ Age : 26
avatar
Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Mer 24 Oct - 1:59

J’étais si bien dans mon sommeil, je n’avais pas envie d’en sortir pour l’instant. Je n’en avais peut être pas besoin de dormir mais c’était toujours bien de pouvoir le faire, ça nous permettait de reprendre des forces après une journée fatigante, enfin, disons une soirée plutôt, j’avais passé beaucoup de temps à essayer de me contrôler, à ne pas revenir voir cette femme qui s’était blessé et la mordre sur le champ. Ça me faisait tellement mal de me retenir mais je savais que si je ne le faisais pas, je recommencerais à tuer et je n’avais pas envie. Damon avait raison, je laissais le sang me contrôler mais j’avais déjà essayé, sauf que ca n’avait jamais marché, j’avais beau boire du sang humain, ça finissait toujours mal, la preuve avec Elena, je l’avais pratiquement vidé de son sang et si elle ne m’avait pas posé un dilemme, jamais je n’aurais pu m’arrêter. Je l’aimais tellement mais elle avait pris de gros risque ce jour-là, comme toujours d’ailleurs en y repensant. C’était tout elle, et même si elle fonçait tête baissé, je ne la changerais pour rien au monde, elle était vraiment unique et ne ressemblait pas du tout à Katherine, c’est ce qui m’avait plu chez elle dès le départ.

Lorsque j’entendis quelqu’un me parler à l’oreille j’ouvrais les yeux, ne sachant pas qui c’était et ne voulant prendre aucun risque, je m’étais retrouvé sur elle, la prenant au cou et en voyant qui c’était, je restais surpris. Lexi était devant moi, en la voyant je ne comprenais pas comment elle pouvait être là alors qu’elle était morte mais j’étais content de la voir et je ne pus m’empêcher de la prendre dans mes bras. Elle avait été ma meilleure amie depuis toujours et jamais je ne la quitterais, je ne voulais plus qu’elle s’en aille, j’avais tant besoin d’elle en ce moment. Elle seule me comprenait, elle savait par quoi j’étais passé quand j’étais ripper, elle savait comment je fonctionnais, elle avait toujours une bonne méthode pour m’apprendre le contrôle. Je profitais de notre étreinte pendant quelques secondes avant de la lâcher et de m’assoir sur mon lit, la regardant dans les yeux, lui disant que j’étais heureux de la voir mais elle me fit quand même ses adieux, ne sachant pas combien de temps ca durait Je n’avais pas du tout envie qu’elle s’en aille, pas maintenant, j’espérais que ce qui lui arrivait soit permanent parce que je ne pourrais pas rester sans elle. Je m’en voulais de n’avoir rien pu faire pour la sauver, elle était morte le jour de mon anniversaire… elle était venu ici pour me faire plaisir et Damon n’avait pas hésité à la tuer. Je l’écoutais alors qu’elle me disait qu’il ne fallait pas se faire d’illusion, qu’elle préférait me le dire comme ca comptait pour elle mais Lexi n’était plus un vampire, elle était un fantôme, on devait se faire à l’évidence qu’elle ne resterait pas…

« J’aimerais retourner à cet instant pour le changer, Damon n’avait pas à le faire… »

Lexi me disait de ne pas être triste mais c’était dur, avec tout ce qui se passait ces temps-ci j’avais tant pensé à elle, j’avais voulu qu’elle soit là et maintenant qu’elle était enfin là, en face de moi, je ne voulais plus qu’elle s’en aille. Elle me demanda ce que je voulais dire par besoin d’elle, en cet instant je baissais la tête, ne sachant comment lui dire ce qu’il s’était passé depuis sa mort… Elle devina toute seule que j’avais replongée, je levais les yeux vers elle, faisant oui de la tête. Avec Klaus je n’avais pas vraiment eu le choix.

« Pendant un temps je le suis redevenu… j’ai essayé de l’enfouir à nouveau mais je le sens Lexi, il est encore présent et chaque goutte de sang, chaque battement de cœur que j’entends me donne envie de me laisser aller, de mordre tout le monde. C’est devenu plus dur à gérer, surtout avec tout le monde qui m’offre du sang humain pour m’aider à me contrôler… »

Entre Damon et Elena j’étais servi, ils voulaient m’aider, à leur manière, pour l’instant ca ne fonctionnait pas vraiment, même si j’avais réussi à me contrôler avec Elena, c’est parce que c’était elle, que je l’aimais, ça n’avait pas été le cas de la fille que j’avais tué en présence de Damon et Rebekah. Je regardais la main de Lexi, content de sentir son contact, rassuré qu’elle soit enfin là. Elle finit par se lever pour inspecter ma chambre et je restais assis. Je racontais donc à Lexi les nouvelles du jour, lui disant que Damon s’était trouvé quelqu’un, elle fut très surprise, ce que je comprenais puisque j’avais pensé la même chose qu’elle la première fois que je l’avais appris.

« Il a l’air d’être sincère en tout cas, je n’ai pas eu l’occasion d’en savoir plus mais il ne l’avait pas tué donc c’est qu’il doit y avoir quelque chose. »

Je l’avais croisé une matinée alors que je rentrais à la maison, elle se prenait à manger dans notre frigo en petite tenue avant de revenir voir Damon, j’avais d’ailleurs était bien surpris ce jour-là de voir une fille encore vivante à la maison, c’est là que je m’étais posé des questions sur mon frère.

J’haussais légèrement le sourcil aux dires de Lexi, on avait voulu protéger Elena mais ca avait été peine perdu et les vampires avaient vite parlé, disant à Klaus qu’elle se trouvait ici, à Mystic Falls. On avait voulu l’inévitable et nous étions dans un sacré pétrin. Je continuais quand même mon récit, lui racontant globalement ce qui s’était passé, pourquoi je n’étais plus avec Elena, même si nous étions en bonne voie pour revenir ensemble. Je regardais Lexi avec un regard triste alors qu’elle se rapprochait de moi pour me dire qu’elle était fière de moi, me parlant d’une de mes principales qualités, c’est vrai que pour ceux que j’aimais je ferais tout et n’importe quoi, même pour Damon alors que nous avions eu tellement de complication dans notre lien fraternel. Je baissais les yeux ensuite quand elle m’avoua que je ne pouvais pas sauver tout le monde et en sentant sa main sur ma nuque, je ne pus m’empêcher de remettre mes yeux dans les siens. Ce qu’elle me dit me faisait plaisir et m’amusa en même temps.

« Merci Lexi, merci d’être là encore pour moi, profitons du temps que ça va durer. Quant à Damon je te laisserais carte blanche mais, tu serais surpris de voir à quel point il a changé depuis que tu n’es plus là. Pour se racheter de ce qu’il t’as fait il a bu du sang animal pendant une semaine, et tu sais bien comment il aime le sang humain, il ne peut pas s’en passer. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 138
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 19/03/2012
▶ Localisation : Au paradis, connard! ><
▶ Emploi/loisirs : Faire chier mon monde, me vanger...Et retrouver mon BFF!
avatar
Lexi Branson
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Dim 11 Nov - 17:15

Je ne peux m’empêcher de sourire lorsque Stefan me dit qu’il aurait aimé s’interposer, empêcher Damon de me tuer. C’était impossible. Il n’aurait jamais pu le faire sans être découvert. Damon avait besoin d’un vampire servant de coupable pour ses propres crimes et celui d’un inconnu qui laissait pas mal de traces derrière lui…et j’étais le vampire parfait. Nouveau en ville, a découvert, me mêlant aux humains. Personne n’aurait rien pu faire sans risquer sa vie, j’en ai bien vite pris conscience, même après être arrivée de l’autre côté. J’étais seule, acculée contre un mur invisible. Au moins je ne suis pas morte pour rien, étant donné que ça a protégé mon meilleur ami durant tout ce temps. « Je suppose que comme d’habitude, ton frère avait ses raisons. Un super plan, qu’il disait…Si j’avais su que ça me conduirait au cimetière, je pense que je me serais plus méfiée. » Puis je soupire et lève les yeux au ciel, essayant de le rassurer un minimum. « Allez, n’y pense plus. Le passé est le passé. Maintenant je suis là, réjouis toit plutôt et buvons un verre! » Alors que j’allais me tourner pour piquer un peu de whisky a Stefan, l’expression de son visage sème le doute en moi. Là, je devine qu’il a replongé. Lui qui a fait tant d’efforts durant toutes ces années, vient de retomber dans la spirale infernale du sang humain et de la souffrance. J’aurais rêver mieux comme retrouvailles, mais qui sait…peut-être que c’est pour ça que je suis ici finalement. Porter secours a Stefan. Je l’ai déjà fait une fois, et bien que revoir le côté Ripper de mon meilleur ami ne me fasse pas super plaisir, je n’ai rien contre l’idée de lui venir en aide une seconde fois. A vrai dire, je le ferais autant qu’il le faudra. Je l’écoute me dire a quel point c’est dur de se retenir, que le sang l’appelle une fois de plus. Le ripper en lui l’effraie, mais je le connais et sait qu’il pourra surmonter ça, comme toutes les autres choses qu’il a surmonté en plus d’un siècle. Ce sera sûrement dur. Et long. Mais il y arrivera, j’en suis persuadée. « Tu pourras boire du sang humain uniquement quand tu te sentiras prêt, Stefan. », dis-je en marchant lentement dans la pièce. Ceux qui essaient de le forcer sont soit idiots, soit fous: Et j’ai ma petite idée sur l’identité d’une de ces personnes d’ailleurs. Damon est impulsif, impatient et donc fait certaines erreurs. Mais jouer avec le Ripper n’est pas une bonne idée, il devrait le savoir depuis le temps! « Il n’y a pas si longtemps, tu as réussi a mettre de côté cette envie, Stefan et tu peux recommencer. Souviens toi juste de la souffrance que tu as endurer pour y arriver. Etre Ripper est facile, mais si tu veux aimer, et être aimé, tu dois passer par là. » Lorsque j’ai trouvé Stefan pour la première fois, il était accro au sang humain. Un vrai drogué. Et j’ai du le sevrer, comme on le fait dans une cure de désintoxication. J’ai commencé par lui donner de moins en moins de sang, je l’ai surveillé pendant toutes ses chasses, parfois des nuits entières… Et lorsqu’il craquait, recommençait a boire du sang humain ou a tuer des innocents, je l’enfermais et le laissais pendant quelques jours sans rien a se mettre sous la dent. J’ai associé l’extrême souffrance du manque au sang humain, au Ripper surtout. Ainsi, il pourrait toujours se souvenir de ce par quoi il devrait passer pour s’en sortit. Bon, je dis pas que c’est une réelle partie de plaisir, mais c’est le seul moyen fiable et efficace. « Depuis combien de temps as-tu…Enfin je veux dire…Quand est-ce que tu as tué pour la dernière fois?! » J’aimerais juste savoir a quel stade il en est, si il est sur la voie de la guérison ou si on contraire il en est encore au tout début, ce qui signifierait que j’ai encore beaucoup de boulot devant moi et sûrement très peu de temps! Stefan me surprends ensuite en m’avouant que Damon est comme qui dirait amoureux. Bizarrement, je le vois pas aimer, et surtout pas une femme, humaine qui plus est! Comme quoi tout le monde change apparemment. « Oh il la tuera…Je ne sais pas encore comment ni ou, mais ça arrivera. », soufflais-je en m’arrêtant soudainement de marcher. « Damon détruit tout ce qu’il touche et tu le sais. Fais très attention a toi. » Lorsque j’ai accepté d’aider Stefan il y a un siècle, ce n’était certainement pas parce que Damon me l’avais demandé: Juste parce que j’aimais déjà Stefan. Je lève ensuite les yeux au ciel en entendant parler d’hybrides et d’originel. Tout le monde connait cette famille et pour les moyens pour les vaincre sont rares. Voir quasi inexistants. Je comprends rapidement que tout a voir avec Elena. Elle est spéciale, je l’ai vu dès notre première rencontre il y a trois ans…Sauf que je n’aurais jamais cru que ça forcerait Stefan à se frotter a des vampires aussi vieux! Et faire ami-ami avec Klaus est encore plus mauvais que la peste et le choléra réunit! J’ai entendu parler de cet homme, fourbe et horrible. Un assassin. Peut-être l’un des plus vieux vampires au monde, mais il n’a aucun cœur, il ne montre que les mauvais côté d’être l’un des notre. C’est même a se demander s’il a véritablement été humain un jour. Voyant Stefan a bout, j’essaie de le rassurer, de lui dire que je suis fière malgré ses actes. Il n’est pas redevenu le Ripper par envie, mais par choix et pour une cause juste. Je pense même que j’aurais fait exactement la même chose a sa place, pour sauver mes frères et mes sœurs, que j’ai malheureusement perdu il y a bien longtemps. Lui a encore un semblant de famille, même si Damon peut souvent être une véritable ordure. Il reste son frère, ils partagent le même sang et le même nom. Stefan me remercie ensuite d’être là et je ne peux m’empêcher de rire. Evidemment que je serais toujours là, pour qui est-ce qu’il me prends?! « Hé, une meilleure amie c’est fait pour ça! On est ensembles pour le meilleur et pour le pire! Un peu comme un couple, le sexe en moins! », répondis-je pour le taquiner en lui donnant un petit coup d’épaule. Puis je me lève a nouveau d’un mouvement souple, aérien et attrape un verre ainsi que la fameuse bouteille de whisky qui me faisait envie depuis tout a l’heure. Puis, tout en buvant mon verre d’une traite, je jette un coup d’œil a mon meilleur ami, sceptique. « Mmmh, si tu l’as fait souffrir tant mieux, mais j’ai droit à une petite revanche!…Espérons juste qu’il ne va pas nous faire une crise cardiaque en me voyant débarquer, ce serait trop bête! » Je prends un second verre et le tend a Stefan, un sourire aux lèvres.




Alexia Branson
UC. © cj.pomme'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▶ Tâches de sang : 1016
▶ Arrivé(e) à Mystic Falls le : 02/03/2012
▶ Age : 26
avatar
Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   Mer 21 Nov - 20:05

Je ne m’étais pas attendu à ça, au début j’avais cru que je rêvais de Lexi mais en entendant quelqu’un parler à mon réveil, ce n’était pas une impression que j’avais eu et je m’étais vite sur mes gardes, j’étais tellement content de la revoir que je ne pouvais pas m’empêcher d’être surpris et en même temps heureux. Mais j’aurais préféré qu’elle soit encore parmi, un vampire, qu’elle m’aide encore à me sentir bien dans ce monde. Lexi avait été la seule en qui j’avais pu faire confiance pour me sortir du bazar dans lequel je m’étais mis, c’était d’ailleurs dommage qu’elle n’ait pas été là quand Klaus m’a obligé à redevenir ripper, j’aurais bien aimé qu’elle tente de me changer, qu’elle ait le temps, ca m’aurait empêché de tuer tous ces gens… Si j’avais pu, je me serais donc pris le pieu de Damon à la place de ma meilleure amie, elle avait toujours mérité de vivre, bien plus que moi. Mon frère avait surement eu de bonne raison de faire ce qu’il avait fait mais jamais je ne lui pardonnerais, même si j’avais avancé depuis et que je l’avais oublié pour me concentrer sur des choses un peu plus joyeuse. Je n’avais jamais cessé pourtant de sentir le manque que je ressentais à certain moment, évidemment il nous était arrivé de ne pas se voir pendant un long moment mais le fait de savoir qu’elle était morte c’était autre chose.

« Tu es là oui, mais pour combien de temps ? Je n’ai pas envie que tu t’en ailles. J’ai… besoin de toi… »

Oui personne ne comprenait ce par quoi je passais, enfin, si, ils le comprenaient bien, mais c’était compliqué, c’était la méthode à adapter dans ce genre de situation qu’ils ne comprenaient en rien. Damon me faisait boire du sang humain alors que je n’étais pas spécialement stable, j’avais même tué une jeune femme la dernière fois sans même pouvoir me contrôler ou me dire stop. Elena, elle, m’avait fait boire son sang… j’avais lutté comme un acharné pour pouvoir la laisser sauve, lui donner de mon sang pour qu’elle puisse se rétablir. J’étais bien content d’y être d’ailleurs mais… c’était toujours aussi difficile, j’avais du mal à revenir à mon régime animal, je vidais même les poches de sang que mon frère ramenait, je me faisais toujours crier dessus par lui d’ailleurs, la dernière fois il m’avait même dit que j’irais chercher mes poches tout seul, ce qui était dur pour moi étant donné que je ne contrôlais encore rien du tout, je risquais de prendre toutes les poches, ce qui éveillerait beaucoup de soupçon. On avait pas besoin de ça en ce moment. De plus j’avais très peur de me laisser aller, de redevenir un ripper… au moins Lexi me comprenait, elle voulait que je boive du sang humain quand je me sentirais prêt et pour l’instant ce n’était pas du tout le cas. Je regardais Lexi faire alors qu’elle me disait qu’il n’y a pas si longtemps j’avais réussi à mettre de côté mon envie de sang et que je pouvais recommencer, je devais me souvenir de ce que j’avais enduré pour y arriver. J’eus un sourire en entendant la fin de sa phrase, ca faisait du bien de l’entendre me dire ça alors que j’avais bien cru ne plus entendre sa voix dans toute mon éternité.

« Ca fait du bien de t’entendre me dire ça, avec toi à mes côtés j’ai l’impression que tout est tellement plus facile qu’avec Damon ou même Elena. »

J’avais tellement était habitué par Lexi et autant dire qu’elle était la seule qui me connaissait mieux que personne pour ce genre de chose, elle savait comment j’étais, elle savait comment je fonctionnais et savait agir en conséquence, ce qui n’était pas le cas de tout le monde malheureusement. Elena aussi me connaissait mais beaucoup moins bien, et elle prenait toujours autant de risque pour que je puisse m’habituer au sang humain, je ne voulais plus m’attaquer à elle, j’espérais que Lexi m’aiderait avec ça. A sa question je baissais la tête doucement, un peu honteux de ce que j’allais lui dire.

« Il y a dix jours… Damon m’a forcé à boire le sang d’une femme avec Rebekah… c’était soit j’apprenais à me contrôler de cette manière et la laisser en vie, soit ils la tuaient, finalement c’est moi qui étais coupable de sa mort. » Je m’en voulais de l’avoir tué, elle ne méritait pas ça, je ramenais mes genoux près de moi, étant toujours assis le lit, et les entourai de mes bras. « Mais ma dernière prise de sang humain remonte il y a 3 jours, je ne voulais pas mais Elena m’a forcé, il y avait tellement de sang que je n’ai pas pu me contrôler, j’ai failli la tuer… »

Repenser à tout le sang qu’elle avait perdu par ma faute, je n’aimais pas me souvenir de ce moment-là, je préférais me souvenir que du moment que nous avions partagé dans ma chambre, un moment agréable. Je finis par avouer à Lexi que Damon s’est trouvé une petite amie, qu’il aime quelqu’un, ce qui est étonnant mais si cette fille pouvait le radoucir, c’était une bonne chose. Lexi me rétorqua que mon frère finirait par la tuer, un jour ou l’autre oui surement, elle sera morte mais s’il l’aimait vraiment, elle deviendrait juste comme elle. Je n’avais pas encore eu la chance de la rencontrer mais je savais que c’était une fille spéciale qui avait directement accepté mon frère sans hypnose.

« Ne t’en fais pas pour moi Lexi, Damon est le dernier de mes soucis en ce moment, je lui fais confiance. Mais je pense vraiment qu’il est sincère cette fois, il tente de le cacher mais j’ai remarqué beaucoup de changement dans sa façon de faire. »

J’explique donc par la suite à Lexi ce qui se passait réellement, notre combat pour protéger Elena, le pourquoi du comment nous n’étions plus ensemble. J’étais d’ailleurs étonné qu’elle me dise qu’elle était fière de moi en sachant que j’avais quand même tué tout un tas de gens quand j’étais ripper. Je regardais ma meilleure amie dans les yeux, un sourire sur les lèvres avant de me mettre à rire.

« Je crois que je ne pourrais jamais avoir ce genre de relation avec toi, celle de l’amitié compte bien plus à mes yeux. »

Je la vois attraper un verre ainsi que la bouteille de whisky avant qu’elle ne boive ce qu’elle venait de se servir. Je pense qu’il serait très surpris de voir Lexi, peut être serait il même rassuré de voir qu’elle était encore en « vie » et apte à m’aider avec le sang.

« Peut-être, il ne devrait pas tarder à rentrer donc si tu attends patiemment tu le sauras bien assez tôt mais j’ai envie de t’avoir pour moi tout seul donc tu fais tes petites affaires et tu reviens vite promis ? »

Elle me tendit un verre que je pris, la remerciant. J’avais envie qu’elle reste auprès de moi, qu’elle ne parte plus jamais et si ce n’était pas le cas je voulais profiter un maximum de ma meilleure amie avant qu’elle ne s’en aille. Je bus donc une gorgée du whisky, me sentant mieux.

« Et toi, comment c’est de… l’autre côté ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'avais oublié de te dire au revoir ✿ Stefan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est dur de dire au revoir....quand on sait qu'on les reverra un jour
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» C'est toujours plus facile de dire au revoir en s'amusant [Fe]
» Que dire...? Au revoir? Adieu? Nan, à plus tard serait le mieux...
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Who Will Have Her Heart? :: C'est Mystic Falls! Rien de spécial n'arrive ici. :: Les Habitations. :: Manoir des Salvatore.-